JEU : Créer une fiche personnage d'après un piti "cahier des charges"

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: JEU : Créer une fiche personnage d'après un piti "cahier des charges"

Message par Mélos le Sam 10 Sep - 13:42

""Une personne qui aime "profiter de la vie" selon ses propres critères" (définir ce qu'est profiter de la vie pour elle)
" Cherche à plaire à tout le monde, à être gentil, à faire plaisir c'est plus fort que lui." (Pourquoi?)
"Fuis les situations de tension, refuse de voir le négatif, d'admettre ses propres besoins."
" A besoin de se rassurer avec un étrange "doudou" " (qui peut être un objet, une personne, une activité...)

Woké.

Nom, prénom : JEAN Sérien

Age : 20 ans

Sexe : Homme

Taille : 1m92

Corpulence:
Sérien a un physique intimidant. Il est très (très) musclé, car fait de la musculation depuis ses 15 ans et pratique le rugby en club. Aucun muscle de son corps est négligé, il a de grandes épaules, de grands bras, de grosses jambes. Un beauf boeuf. Il est également très massif.

Apparence :
Sérien est d'apparence intimidante. On aurait dit une racaille ou un truc du genre. Il a une mâchoire très carrée et à des cheveux rasées en dégradé. Ses yeux sont bleus et sa peau est blanche. Il est blond et ne rase que très rarement sa barbe. D'apparence, on lui donnerait 25-30, calmez-vous.

Il n'a que 20 ans.


Caractère:
Malgré son apparence, JEAN Sérien est un ange. Il ne loupe pas une occasion de faire plaisir à son entourage. Il aime prendre des responsabilités et ne sait pas dire non. Il passe  ses journées à rendre service.

Exemple d'un week-end: Amener le matin ses deux petites sœurs au parc, le midi amener son voisin qui n'a pas le permis à la gare, puis bibliothèque avec son camarade d'université Samuel qui d'ailleurs ne fait aucun effort...

Son entourage aurait tendance à profiter de lui, car il est beaucoup trop gentil. Pourtant, ça ne le dérange pas, il ne comprend pas les remarques à son propos. "Mais c'est mon ami". "Mais c'est ma petite sœur". dit-t-il pour justifier ses actes. Heureusement néanmoins, son entourage lui est reconnaissant et lui rendent l'appareil régulièrement.

En soirée par contre, Sérien adopte un comportement différent. Plus "virile" pour aller avec son physique. Il propose souvent des jeux d'alcool, des défis loufoques ou d'autres truc du genre.

Il a souvent aussi pour habitude de conseiller les autres sur ce qu'ils devraient faire ou ne pas faire de leur vie. Il aime également qu'on lui donne des conseils de vies et fouine souvent les sites de "lifestyle". Souvent il a de la peine pour ses amis les plus asociales, car il trouve qu'ils manquent quelque chose.


Lubie, problème psychologique éventuel, phobie :

Double personnalité - Sérien adopte une double personnalité. Gentil et serviable le jour, blagueur et viril en soirée. Ce comportement est dû à un problème plus enfoui, le besoin d'acceptation. Il a besoin de correspondre à ce qu'il pense qu'on attendrait de lui. De ce fait, il est en caméléon avec son environnement. Il adopte donc le comportement serviable en journée pour correspondre aux attentes de sa famille et camarade de fac. Il va en soirée les samedis soirs qu'avec ses anciens potes du lycée (qui lui ont, par le passer, conseillé d'adopter un comportement plus viril pour "choper de la meuf") là où il aborde un comportement plus blagueur/trash. Toutefois, il est bien plus à l'aise avec sa personnalité de jour, car jouer les durs ce n'est pas tellement son truc en réalité. Il adopte ce comportement uniquement pour passer une bonne soirée et ne pas  être mis à l'écart. (là où son comportement serviable serait "pas marrant").

Activité de ressourcement - Quand Sérien ne se sent pas bien, il aime jouer aux jeux vidéos, particulièrement à Pokémon. Il est l'un des 10 meilleurs joueurs de France. Par contre, il n'avait jamais osé l'avouer à ses amis, du moins jamais avant la sortie du fameux Pokémon Go  Laughing



Passé :
Si Sérien est aujourd'hui très social, ça n'a pas toujours été le cas. Avant, il n'avait pas beaucoup d'ami (oui encore un problème d'ami ^^). Au collège par exemple, il se faisait vanner par son nom+prénom "Jean Sérien ! ahah". Il aurait pu le prendre à la rigolade ou faire preuve de répartie, mais non. Sérien était timide et inhibé, il prenait super-mal les vannes sur son prénom. Il manquait de "style" d'après ses camarades et était trop timide. Au début du lycée, il pris la décision dans son lycée de devenir social. Il commença à se faire des amis (les mêmes qu'au collège au début) et à s'adapter à ce qu'on lui disait. Il applique également cette méthode avec sa famille et ça va beaucoup mieux depuis. "Tu devrais faire une coupe comme ça c'est stylé mec !" "Tu devrais changer ça, car c'est mieux ça" "Tu devrais être moins coincé, tu verras." "Viens à nos soirées, tu verras c'est cool !" "Tu joues à des jeux de gamin mec." "Faut se mettre à la muscu". Il avait enregistré tous les codes sociaux et les besoins des autres pour s'y conformer, s'était le début de son épanouissement. "Profiter de la vie s'est de se faire de faire des amis, d'être social et d'aller en soirée !" tel était devenu sa devise.


Métier : Etudiant en L2 économie et gestion. (aussi  clown )

But/Objectif : ... Rien de spécial... Avoir sa M2 éco.


Dernière édition par Mélos le Sam 10 Sep - 17:24, édité 1 fois

Mélos
Petit crayon
Petit crayon

Masculin Messages : 275
Points : 285
Date d'inscription : 20/06/2016
Age : 21

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: JEU : Créer une fiche personnage d'après un piti "cahier des charges"

Message par Sambre le Sam 10 Sep - 15:21

Alors, alors, je trouve le personnage plutôt cohérent et sympathique. Je me représente bien le grand costaud tout nounours, mais qui fait le gros lourd en soirée avec les copains. Il y a des détails en plus qui s'intègrent plutôt bien. Pour moi c'est une fiche réussie.
Attention pour l'emploi de Double personnalité. On est psychiquement pas du tout dans la définition de la pathologie de dédoublement de personnalité, juste face à quelqu'un de désinhibé par l'alcool.

Bon, le nom-prénom, dans un roman, ça ne passerait pas hein! c'est trop gros. C'est juste une blagounette pour le forum!

Pour ce qui est du cahier des charges, je n'ai pas trop vu la fuite des tensions, le refus du négatif.

J'ai l'impression que pour créer tes personnages, tu puises en grande partie dans ta propre personnalité, ton vécu et tes expériences. Le soucis d'amis est récurent, tu le dit toi même. Je ne te connais pas, je ne saurai pas dire ce qui se réfère à toi, mais je sens qu'il y en a une bonne partie dans certains personnages. Ce n'est pas un reproche, c'est juste qu'il faut faire attention à ne pas tourner en rond et revenir toujours sur les mêmes problématiques, qui sont les tiennes, ça peut nuire à la créativité.

Correction d'orthographe, je te laisse noter ta progression!

Spoiler:
Corpulence:
Sérien a un physique intimidant. Il est très (très) musclé, car IL fait de la musculation depuis ses 15 ans et pratique le rugby en club. Aucun muscle de son corps N'est négligé, il a de grandes épaules, de grands bras, de grosses jambes. Un beauf. (question, en quoi avoir des muscles rend une personne "beauf" stéréotype de français moyen vulgaire, inculte et borné.)  Il est également très massif.

Apparence :
Sérien est d'apparence intimidante. On aurait dit une racaille ou un truc du genre. Il a une mâchoire très carrée et à des cheveux raséS en dégradé. Ses yeux sont bleus et sa peau est blanche. Il est blond et ne rase que très rarement sa barbe. D'apparence, on lui donnerait 25-30, calmez-vous.
Il n'a que 20 ans.
Caractère:
Malgré son apparence, JEAN Sérien est un ange. Il ne loupe pas une occasion de faire plaisir à son entourage. Il aime prendre des responsabilités et ne sait pas dire non. Il passe ses journées à rendre service.
Exemple d'un week-end: Amener le matin ses deux petites sœurs au parc, le midi amener son voisin qui n'a pas le permis à la gare, puis bibliothèque avec son camarade d'université Samuel qui d'ailleurs ne fait aucun effort...
Son entourage aurait tendance à profiter de lui, car il est beaucoup trop gentil. Pourtant, ça ne le dérange pas, il ne comprend pas les remarques à son propos. "Mais c'est mon ami". "Mais c'est ma petite sœur". dit-t-il pour justifier ses actes. Heureusement néanmoins, son entourage lui est reconnaissant et lui renD (le sujet est "entourage" au singulier) l'appareil (quel appareil? LA PAREILLE)  régulièrement.
En soirée par contre, Sérien adopte un comportement différent. Plus "viriL" pour aller avec son physique. Il propose souvent des jeux d'alcool, des défis loufoques ou d'autres trucS du genre.
Il a souvent aussi pour habitude de conseiller les autres sur ce qu'ils devraient faire ou ne pas faire de leur vie. Il aime également qu'on lui donne des conseils de vies et fouine souvent les sites de "lifestyle". Souvent il a de la peine pour ses amis les plus ASSOCIAUX (masculin pluriel), car il trouve qu'ils manquent quelque chose.
Lubie, problème psychologique éventuel, phobie :
Double personnalité - Sérien adopte une double personnalité. Gentil et serviable le jour, blagueur et viril en soirée. Ce comportement est dû à un problème plus enfoui, le besoin d'acceptation. Il a besoin de correspondre à ce qu'il pense qu'on attendrait de lui. De ce fait, il est en caméléon avec son environnement. Il adopte donc le comportement serviable en journée pour correspondre aux attentes de sa famille et camarade de fac. Il NE (négation NE + QUE/QU')va en soirée les samedis soirs qu'avec ses anciens potes du lycée (qui lui ont, par le passé, conseillé d'adopter un comportement plus viril pour "choper de la meuf") là où il aborde un comportement plus blagueur/trash. Toutefois, il est bien plus à l'aise avec sa personnalité de jour, car jouer les durs ce n'est pas tellement son truc en réalité. Il adopte ce comportement uniquement pour passer une bonne soirée et ne pas être mis à l'écart. (là où son comportement serviable NE serait "pas marrant").
Activité de ressourcement - Quand Sérien ne se sent pas bien, il aime jouer aux jeux vidéos, particulièrement à Pokémon. Il est l'un des 10 meilleurs joueurs de France. Par contre, il n'avait jamais osé l'avouer à ses amis, du moins jamais avant la sortie du fameux Pokémon Go  Laughing
Passé :
Si Sérien est aujourd'hui très social, ça n'a pas toujours été le cas. Avant, il n'avait pas beaucoup d'amiS (oui encore un problème d'amiS ^^). Au collège par exemple, il se faisait vanner par son nom+prénom "Jean Sérien ! ahah". Il aurait pu le prendre à la rigolade ou faire preuve de répartie, mais non. Sérien était timide et inhibé, il prenait super-mal les vannes sur son prénom. Il manquait de "style" d'après ses camarades et était trop timide. Au début du lycée, il pris la décision dans son lycée de devenir social. Il commença (a commencé, concordance avec le présent dans la suite de ton texte) à se faire des amis (les mêmes qu'au collège au début) et à s'adapter à ce qu'on lui disait. Il applique également cette méthode avec sa famille et ça va beaucoup mieux depuis. "Tu devrais faire une coupe comme ça c'est stylé mec !" "Tu devrais changer ça, car c'est mieux ça" "Tu devrais être moins coincé, tu verras." "Viens à nos soirées, tu verras c'est cool !" "Tu joues à des jeux de gaminS mec." "Faut se mettre à la muscu". Il avait enregistré tous les codes sociaux et les besoins des autres pour s'y conformer, C'était le début de son épanouissement. "Profiter de la vie C'est de se faire de faire des amis, d'être social et d'aller en soirée !" telLE était devenu sa (nouvelle) devise.
Métier : Etudiant en L2 économie et gestion. (aussi  clown )
But/Objectif : ... Rien de spécial... Avoir sa M2 éco.

Je trouve que tu t'améliores! Si tu continues dans ce sens, je pourrais laisser l'orthographe de côté pour plus te donner des conseils en terme de syntaxe, de tournures de phrases.


Dernière édition par Sambre le Jeu 15 Sep - 14:36, édité 1 fois
avatar
Sambre
Petit crayon
Petit crayon

Féminin Messages : 251
Points : 260
Date d'inscription : 03/07/2016
Age : 27
Localisation : je suis d'ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: JEU : Créer une fiche personnage d'après un piti "cahier des charges"

Message par Mélos le Sam 10 Sep - 17:21

Merci Merci Sambre Very Happy

Ah oui, j'ai mis "double personnalité" bétement, j'aurais dû parler de ça dans "Caractère".

Pour la fuite des tensions je ne l'ai pas assez explicité, ce qui fait défaut. Et maintenant que j'y pense, j'ai même omis de le mentionné en le mélangeant avec les autres attributs

Sambre a écrit:
J'ai l'impression que pour créer tes personnages, tu puises en grande partie dans ta propre personnalité, ton vécu et tes expériences. Le soucis d'amis est récurent, tu le dit toi même. Je ne te connais pas, je ne saurai pas dire ce qui se réfère à toi, mais je sens qu'il y en a une bonne partie dans certains personnages. Ce n'est pas un reproche, c'est juste qu'il faut faire attention à ne pas tourner en rond et revenir toujours sur les mêmes problématiques, qui sont les tiennes, ça peut nuire à la créativité.

Ahah oui !

Je puisse beaucoup inconsciemment sur mon vécu et mes expériences avant de m'en rendre compte après rédaction. Pour la petite histoire j'avais eu au collège des soucis d'amis très modéré. Disant que j'en avais, mais que j'étais connu au début de mon collège sur un certain surnom ^^. Je n'ai pas eu les mêmes réponses que mon personnage face à la demande d'adaptation que me demandaient implicitement mes camarades. Bon ce n'était rien de grave (attention, j'avais quand même des amis xD) et j'en avais jamais souffert, c'est surtout que ça m'avait laissé une vision du collège assez particulier qui se résumerait à "Tu t'adaptes ou on ne te parles pas". Au lycée ce comportement avait disparu. J'avais fini par me demander si ce n'était pas un automatisme lié à l'âge. (collège = début d’adolescence = besoin de reconnaissance accru + besoin de défier l'autorité accru (les deux réunit font naître dans certain cas des situations assez paradoxal d’ailleurs) = besoin de se conformer à un groupe (le plus souvent un groupe se posant en antagoniste de l'instit', souvent un groupe faisant l'éloge de la rébellion vis-à-vis du système scolaire, des profs, ...). Du coup j'ai inconsciemment pris ce système pour universel et l'utilise pour tous les passés de personnages. Je ne m'en rends compte en profondeur que maintenant du processus d’association "collège = problème d'amitié" non-conscientisé :p Du coup oui, je vais essayer de m'en détacher.

Merci pour la correction, j'lis ça bounce

EDIT : Je voulais dire "Beauf" en référence à l'animal, un tas de muscle d’apparence féroce. Bon après j'écris très mal, en faite c'était "Boeuf"

Mélos a écrit: l'appareil
Sambre a écrit:(quel appareil? LA PAREILLE)

La faute horrible affraid (Je découvre le sens du mot que je n'entendais qu'à l'oral).
Pour un futur topic bêtisier Laughing

Mélos
Petit crayon
Petit crayon

Masculin Messages : 275
Points : 285
Date d'inscription : 20/06/2016
Age : 21

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: JEU : Créer une fiche personnage d'après un piti "cahier des charges"

Message par Sambre le Mar 13 Sep - 22:10

""Une personne qui aime "profiter de la vie" selon ses propres critères" (définir ce qu'est profiter de la vie pour elle)
" Cherche à plaire à tout le monde, à être gentil, à faire plaisir c'est plus fort que lui." (Pourquoi?)
"Fuis les situations de tension, refuse de voir le négatif, d'admettre ses propres besoins."
" A besoin de se rassurer avec un étrange "doudou" " (qui peut être un objet, une personne, une activité...)


Nom, prénom : Mallet, Emma

Age : 19 ans

Sexe : féminin

Taille : 1m73

Corpulence:
Emma est une jeune femme bien bâtie, plutôt grande et charpentée. Ses épaules sont carrées, sont ventre prononcé et ses jambes allongées.
Apparence :
Emma n'est pas spécialement jolie. On pourrait la qualifier de naturelle, une beauté brute. Elle possède un visage rond avec de petits yeux marron vert et de sombres sourcils fournis, qu'elle n'épile que très vaguement, quand elle pense à le faire. Sa bouche est étroite mais ses lèvres épaisses comme un bouton de rose. Sa peau est pale et parsemée de grains de beauté. Ses cheveux sont blond foncé, épais et régulièrement attachés, quelques mèches rebellent s'échappent. Elle affiche un air toujours sérieux et renfermé lorsqu'elle est seule. Cela dit, dès qu'une personne connue s'approche, son visage s'illumine d'un beau sourire aux dents régulières, travail de nombreuses années à porter un appareil dentaire.
Emma ne se maquille pas, elle n'y pense pas et n'en voit pas l'intérêt, excepté pour les grandes occasions. Elle porte des vêtements pratiques et confortables, assez sobres et passe partout, parfois un peu démodé et pas toujours adapté à son teint ou sa morphologie.

Caractère:
Emma ne peut pas s'empêcher d'aider toutes les personnes dans le besoin. Elle nourrit les chats errants, aide les personnes âgées à porter leur courses, les enfants à faire leurs devoirs. Elle carbure à cela, elle y consacre presque tout son temps libre. Elle tient à ce que chacun l'apprécie et ait la meilleure opinion d'elle possible. Dans le fond, elle a une faible estime d'elle même.

A l'image de ce qu'elle renvoi, son caractère est authentique, spontané et rarement calculé. Emma est une personne sociable, bienveillante. Elle a cependant beaucoup de mal à dire "non" aux gens, de peur de les froisser ou qu'ils l'apprécient moins. Elle vit dans un village de campagne, en périphérie d'une plus grande ville. Depuis qu'elle est petite, c'est une enfant, joyeuse, souriante, serviable, généreuse. Elle a toujours fait la joie de ses parents, avec qui elle entretient de bons rapports. Elle a un frère plus âgé, celui-ci est marié et habite en ville avec sa compagne qui attend un heureux événement. Cela met Emma particulièrement en joie.

Depuis qu'elle en a l'âge, Emma aide ses parents à la fruitière et aux marchés surtout. Ils sont fromagers et la jeune femme adore tenir le stand le samedi matin sur la place du village. Elle réalise aussi les livraisons à domicile pour certaines commandes, l'après midi et le dimanche matin. Ainsi, enfourchant son vélo, elle va livrer ses paquets chez des personnes âgées, le plus souvent, qui ne peuvent se déplacer que difficilement.

A vrai dire, tout le monde connaît Emma et l'apprécie dans le village. Plutôt dégourdie, elle aime rendre service, et possède de bonnes connaissances en remèdes naturels. Elle adore passer son temps libre à cueillir des plantes qui pourront servir pour des tisanes ou des onguents. Certaines servent à soulager les rhumatismes, aident à la cicatrisation, désencombrent les bronches, apaisent les douleurs dentaires, les migraines ou encore les règles douloureuses.

Son un ami d'enfance, Julien,  a le même âge qu'elle. Il est le fils du boulanger et compte reprendre le flambeau. Julien est secrètement amoureux d'Emma. Il ne lui a jamais déclaré sa flamme, bien qu'ils passent du temps ensemble, lorsqu'elle n'est pas occupée par sa formation d'aide soignante la semaine ou au marché le week-end. Il l'accompagne à cueillir des herbes, simplement pour avoir la possibilité de l'écouter, d'apprécier la gentillesse et la bonne humeur qu'elle dégage. Il lui trouve un côté angélique, rassurant et optimiste, il aimerait qu'elle reste auprès de lui pour le restant de ses jours. Julien lui reproche souvent de se mettre en quatre pour les autres : pour la fromagerie, pour la vieille Ida, les parents de Maria la petite trisomique, chez qui elle se rend régulièrement pour faire du baby sitting, sans compter tous ceux qui profitent de ses remèdes sans jamais la payer, et tous ces animaux qu'elle nourrit!

"Et toi, quand est-ce que tu penses à toi? tu es toujours en train de courir à droite et à gauche pour les autres. J'ai même du mal à te voir depuis que tu fais cette formation d'aide soignante en ville!"

Elle lui avait répondu, un peu étonnée du ton que Julien avait employé, presque en colère.

"Mais...je pense à moi, j'aime aider les autres, j'aime ce que je fais. Regarde, tous ces gens qui m'apprécient, qui ont besoin de moi, le bien que je leur apporte. Je suis heureuse comme cela!"

"Et à moi? tu penses à moi? j'ai l'impression de te perdre parfois...on ne se voit plus comme avant."

A ce moment, il avait pris sa main dans la sienne, il l'avait regardée intensément dans les yeux, l'idée de l'embrasser lui était passé par la tête mais il n'osait pas bouger.

"Je suis désolée Julien si tu t'es senti mis de côté, je ferai plus d'effort pour toi à présent, et tout ira toujours bien entre nous."

C'est à ce moment qu'il avait choisi de l'embrasser, afin qu'elle comprenne qu'il voyait en elle un peu plus qu'une simple amie.

Lubie, problème psychologique éventuel, phobie :

Emma a peu confiance en elle, il lui arrive régulièrement d'être complexée par son corps, ou par ses facultés scolaires. Elle a redoublé la seconde car elle n'avait pas le niveau pour un bac scientifique. Finalement, elle l'a eu de justesse l'an passé.
Elle se trouve trop grosse et pas assez jolie. Elle se compare à ses fréquentations de formation aide soignante, et se sent vraiment pataude à côté d'elles. Enfant elle se faisait traiter de grosse vache, elle a toujours été "la grosse" , "la moche".
Elle est terrorisée par sa grand mère maternelle qui était une femme très dure et qui est décédée après une maladie d'Alzheimer. C'est en allant la visiter à la maison de retraite et en voyant le travail fourni par le personnel soignant qu'elle a eu un déclic pour son avenir professionnel.
Cependant, il est hors de question pour Emma de se laisser abattre par ce sentiment de perte de confiance, elle a d'ailleurs un petit rituel pour lutter contre et pour se sentir plus détendue. Elle se rend à l'arrière de la maison, et choisit plusieurs bûches de bois à découper. A chaque bûche, elle attribut mentalement un soucis, ou le nom d'une personne qui l'a énervée. Ensuite, elle fend le bois à la hache. Ainsi, elle se défoule, expie ses soucis et en même temps, prépare un peu de bois pour avancer son père sur cette tâche.

Passé :
Emma est née à la campagne, deuxième et dernière d'une famille de modestes fromagers. Elle a grandi au milieu des bêtes, dans un petit village, protégée, cocoonée et aimée de tous.
Seule la mère de sa mère l'effrayait. La veuve vivait encore au village, dans la maison voisine et s'est souvent occupée de Emma quand elle était toute jeune. Très dure et peu pédagogue, elle a eu des paroles blessantes envers sa petite fille. "Empotée, vachette, dégourdie sans malice, on ne la mariera jamais celle là", etc.
Emma a subi beaucoup d'humiliations et de claques sur les fesses :
"Tiens toi droite, rentre les fesses, ton ventre est trop gros! tu n'as aucune allure!"
ou quand elle allait la chercher à l'école :
"Regarde toi, tu es sale et mal fagotée, alors que tes petites camarades sont si mignonnes dans leurs robes, prends exemple un peu!"
Pourtant, Emma redoublait d'effort, elle faisait tout pour se faire apprécier par sa grand mère. Elle exécutait les tâches ménagères avant même qu'on le lui demande, lui apportait des bouquets de fleurs des champs, lui faisait des dessins. Rien à faire, la vieille femme trouvait toujours à redire et c'est même devenu pire avec les années.
Décédée l'an passé, la grand mère de Emma était atteinte de la maladie d'Alzheimer. Elle lui rendait parfois visite à la maison de retraite. Au départ assez agressive avec le personnel soignant, elle a commencé à ne plus reconnaître sa famille, à insulter Emma. Elle ressortait toujours en pleurs et bouleversée par ses visites. Ses parents lui avaient conseillé de ne plus y aller, mais elle s'efforçait de s'y rendre, cueillant quelques fleurs en chemin pour égayer la triste chambre de l'hospice. Un jour, elle retrouva la vieille femme allongée sur son lit, très calme. Les infirmières l'informèrent qu'elle refusait de se nourrir et qu'elle était très affaiblie. Ses jours étaient comptés. Emma s'assit à côté d'elle, les larmes aux yeux. Sa grand mère lui pris la main et lui sourit, ce furent leurs derniers moments ensemble.

Métier : Etudiante en formation aide soignante

But/Objectif : obtenir sa formation, tout en continuant d'aider un maximum de personnes de son village. Développer sa relation avec Julien.


Dernière édition par Sambre le Mer 14 Sep - 12:03, édité 1 fois
avatar
Sambre
Petit crayon
Petit crayon

Féminin Messages : 251
Points : 260
Date d'inscription : 03/07/2016
Age : 27
Localisation : je suis d'ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: JEU : Créer une fiche personnage d'après un piti "cahier des charges"

Message par Mélos le Mar 13 Sep - 22:57

Super cette gentille Emma Very Happy, on voit que tu as pris plaisir à faire ce personnage, tant bien dans la forme que dans ce qu'on y trouve, on a même droit à des bouts de scènes ! pirat

"Fuis les situations de tensions"
Dans certain passage on peut constater le contraire, par exemple quand elle vient voir et revoir sa méchante grand-mère. Bon, peut-être un compromis face à son besoin de plaire. Pourquoi pas, peut-être qu'une petite phrase du genre "à chaque visite, Emma ne cesse de croire qu'elle pourra à cette occasion rendre enfin fière d'elle sa mamie."

Bon, mise à part ce petit constat, cette fiche était ma préférée. J'ai eu beaucoup de peine pour ton personnage et tu as su (volontairement ou non) la rendre attachante.

Maintenant à moi de jouer les psychologues Sambre clown
Tu mets souvent en scène des grands-mères désagréables (au moins deux fois il me semble).  Je me demande si ce ne serait pas lié à ton vécu avec ce type de relation ?
(Mais de quoi je me mêle ?).

Mélos
Petit crayon
Petit crayon

Masculin Messages : 275
Points : 285
Date d'inscription : 20/06/2016
Age : 21

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: JEU : Créer une fiche personnage d'après un piti "cahier des charges"

Message par Sambre le Mer 14 Sep - 8:40

Ah oui, c'est vrai que c'est la deuxième méchante grand mère, avec la vieille dame aigrie que j'avais créée au début.

Oui, j'aime les bouts de scène qui peuvent être aussi révélateurs que des descriptions, et peuvent être intégrés plus tard dans un récit.

L'idée de l'envoyer à la maison de retraite, c'était surtout pour le déclic professionnel. Aussi pour montrer que même si elle supportait difficilement cette situation, elle essayait avec optimisme de déclencher un signe de reconnaissance chez la vieille femme, elle sentait que c'était son devoir. Du coup, assez partagée, elle y allait de temps en temps et ressortait bouleversée par le conflit.

Autant ma première vieille dame pouvait ressembler à ce que j'ai pu connaître et observer, autant pour celle-ci je me suis plutôt inspirée de la situation d'une amie. Sa vieille tante habitait à côté et n'était pas très aimable. Je lui ai aussi prêté quelques phrases entendues par la grand mère d'une cousine, (qu'il fallait vouvoyer qui plus est)...mais elle n'était pas si méchante! je suis ptètre bien traumatisée par les vilaines vieilles femmes! promis, j'arrête après, je trouverai d'autres "méchants" quand j'en aurai besoin!
avatar
Sambre
Petit crayon
Petit crayon

Féminin Messages : 251
Points : 260
Date d'inscription : 03/07/2016
Age : 27
Localisation : je suis d'ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: JEU : Créer une fiche personnage d'après un piti "cahier des charges"

Message par Mélos le Sam 1 Oct - 11:43

Je peux proposer un cahier des charges ? Laughing

"Une personne très évasive, très dispersée, tête en l'air." (définir pourquoi)
"A besoin d'être au centre de l'attention, d'être importante aux yeux des autres."
"Se renferme très fermement sur son opinion lorsqu'il s'agit d'un sujet en particulier" (lequel ? pourquoi ?)
"Lutte contre son tic qu'elle insupporte." (tic vocale ou sensitif, à vous de choisir).

Mélos
Petit crayon
Petit crayon

Masculin Messages : 275
Points : 285
Date d'inscription : 20/06/2016
Age : 21

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: JEU : Créer une fiche personnage d'après un piti "cahier des charges"

Message par Sambre le Dim 9 Oct - 16:54

"Une personne très évasive, très dispersée, tête en l'air." (définir pourquoi)
"A besoin d'être au centre de l'attention, d'être importante aux yeux des autres."
"Se renferme très fermement sur son opinion lorsqu'il s'agit d'un sujet en particulier" (lequel ? pourquoi ?)
"Lutte contre son tic qu'elle insupporte." (tic vocale ou sensitif, à vous de choisir).


Nom, Prénom :  N'Guyen Diane
Age : 18 ans
Sexe : féminin
Taille : 1m64

Corpulence :  de taille moyenne, menue, peu de formes

Apparence : métissage entre un père vietnamien et une mère française, Diane ressemble beaucoup à une asiatique. Sa peau est légèrement brune, ses cheveux noirs et lisses. Elle a bien essayé de les teindre, mais la couleur ne prend pas. Par conséquent, elle opte régulièrement pour de vifs rajouts. Son visage est assez rond, exempt de plis ou de rides. Ses yeux sont noirs mais peu bridés. Son nez est plat, presque empâté. Ses lèves sont larges et charnues, ses dents parfaitement blanches alignées, elle sourit souvent. Parfois sujette de moqueries telles que "planche à sushis" et autres "chintoc", elle est la plupart du temps considérée comme mignonne et surtout originale.

Refusant de passer inaperçue, Diane adore soulever regards et remarques. La jeune femme ne cesse de provoquer comme ses tenues le confirment. Adolescente amoureuse de la mode, et des tendances les plus colorées, elle n'hésite pas à tout essayer sans se brimer. L'asiatique effectue des mélanges plus que douteux et osés, se peint les lèvres en noir, porte des fleurs dans les cheveux et son sac à dos est décoré de licornes et de chatons arc en ciel, véritable danger pour tout personne épileptique. Elle n'hésite pas non plus à customiser ses vieilles affaires, abusant des paillettes et stickers à vêtements. De loin la jeune femme ressemble à une boîte de crayons de couleurs, et donnerait mal à la tête à un Doliprane. Certains parleront de mauvais goûts, d'autres de créativité exubérante ou encore de recherche d'identité. Sa mère, elle, n'attend qu'une chose : que cela lui passe.

Caractère : à l'image de ses tenues, Diana possède un caractère haut en couleur. Très excentrique, bavarde et bruyante.  Elle est à l'exact opposé de l'asiatique timide et bien élevé que l'on pourrait imaginer.
Ce qui l'intéresse le plus dans sa vie quotidienne, ce sont les sorties avec ses amies. Assez populaire et meneuse de bande, la jeune femme possède un large groupe de copines, dont certaines essaient désespérément d'imiter son style. Diane ne vit que pour l'apparat. Très sensible au regard d'autrui et au pouvoir mental qu'elle peut exercer sur les autres, elle s'applique rassembler et contrôler un maximum de personnes autour d'elle, ce qu'elle réussi assez bien. Sa jovialité, son originalité et sa notoriété sur les réseaux sociaux font d'elle la plus en vue de son établissement.

La jeune fille est une véritable pile électrique touche à tout. Ses passions changent sans cesse, elle a tout essayé : la danse classique, la peinture, la basse, la batterie, l'escrime, la natation, l'équitation, le tennis, etc. Chaque fois, la jeune fille est très enthousiaste pour débuter une activité mais abandonne rapidement à la moindre difficulté. Ce qui lui plaît justement, c'est de commencer. Elle ne possède ni la patience, ni la rigueur nécessaire à l'approfondissement d'une discipline. Commencer une activité lui permet de rencontrer du monde et  d'avoir un professeur pour s'occuper d'elle. Lorsqu'elle évolue, les enseignants laissent plus d'autonomie aux élèves et c'est là qu'elle perd tout intérêt pour l'occupation.

La jeune femme souffre d'ailleurs d'un manque d'autonomie et d'organisation presque handicapant. Sa mère, femme célibataire depuis la naissance de Diane, s'occupe de front de sa vie professionnelle, de l'entretien de la maison, et de la vie de sa fille avec une minutie et une organisation presque effrayante. Femme dévouée et très rigoureuse, elle planifie tout pour sa fille, a tel point que Diane serait absolument incapable de survivre seule plus de 2 jours. A 18 ans, la jeune fille ne sait toujours pas se faire à manger seule, passer l'aspirateur ou lire un plan.

D'intelligence moyenne, on ne peut pas dire que la jeune femme brille par ses résultats scolaires. Lorsqu'elle ne comprend pas une leçon, elle s'en désintéresse totalement et ne revient jamais dessus pour réviser ses cours.

Ses relations avec les garçons sont assez paradoxales. Elle aime plaire et avoir une foule d'admirateurs, en revanche, de mémoire de lycéens, elle n'est jamais sorti avec aucun d'eux. Lorsque ses amies lui demande pourquoi, elle répond avec véhémence et sans autre explication :

"Jamais, jamais de la vie aucun d'eux n'aura la moindre chance avec moi. Alors là, ils peuvent toujours rêver! Ils sont tous immatures et débiles"

Certaines rumeurs ont commencé à circuler sur une possible homosexualité mais ils sont loin de la réalité. Secrètement, Diane ne s'intéresse pas aux garçons de son âge. Elle est attirée et fantasme sur les hommes qui ont au moins deux fois son âge. Elle voit en eux une forme de stabilité et de douceur, comme un père qui pourrait l'aimer, la choyer, la rassurer à chaque instant.

Lubie, problème psychologique éventuel, phobie : Diane fantasme sur les hommes plus âgés. Ceux de moins de 30 ans ne l'intéresse pas. Bien qu'elle n'ai jamais connu de relation avec des trentenaires, elle ne démord pas de cette idée et refuse catégoriquement de s'intéresser aux garçons de son âges.
Elle possède également une sorte de TIC qui se déclenche principalement en présence de sa mère. Elle cligne des yeux de manière très fréquente, nerveusement. Ce TIC s'atténue ou disparaît pratiquement en journée lorsqu'elle a cours. Ces clignements ont d'ailleurs le don d'agacer sa mère, seule personne a lui tenir tête et qu'elle redoute. Diane déteste également ce TIC qu'elle associe à leurs disputes et bien qu'elle essaie de le contrôler avec une médication, il refuse de partir.

Passé : En surface, la vie de Diane peut paraître idéale. Elle vit seule avec sa mère dans une maison moderne et bourgeoise. Cette dernière est avocate et passe beaucoup de temps au travail, elle gagne relativement bien sa vie. Sans compter les revenus de la pension alimentaire versée par son père, retourné vivre en Vietnam, elles n'ont jamais été dans le besoin.
Le père et la mère de Diane se sont rencontré lors d'un dîner entre amis. Monsieur N'Guyen, banquier de son état et en vacances chez son frère établi en France, rencontra Marianne lors d'une réception. Séduit par son dynamisme, sa rigueur, et son charme français, il commença à lui faire la cour. L'année suivante, il fut muté définitivement dans l'hexagone et il se maria avec Marianne. Les deux jeunes gens, beaux, heureux et fortunés, admirés de leurs proches, donnèrent naissance à une adorable enfant : Diane. Mais très vite, le couple commença à se disputer, et Lam N'Guyen préféra retourner dans son pays natal. La différence culturelle certainement, prétextait-on autour d'eux. La réalité c'est que le vietnamien possédait un caractère épouvantable qu'il n'avait pas laissé deviner avant le mariage. Il se permettait d'insulter son épouse, de la tromper et prenait régulièrement de la cocaïne afin d'améliorer ses performances au travail.
Pour Diana, son père est aujourd'hui un étranger, qu'elle n'a vu que très rarement et ça ne s'est pas toujours très bien passé. L'homme est froid, distant avec elle, comme si il n'appartenaient pas à la même famille. Pourtant l'héritage génétique est profondément inscrit en elle, dès qu'elle regarde dans le miroir.

Sa mère, une battante, ne s'est jamais remariée. Bien que ses journées de travail soient longues, elle prépare celles de sa fille avec soin, n'ayant que peu de temps à lui consacrer. Les repas sont au frigo à réchauffer au micro onde, une femme de ménage passe 2 fois par semaine à heure régulière, une somme en liquide est à disposition de sa fille pour les loisirs éventuels. Les rendez-vous importants sont pris à l'avance et notés sur un planning affiché bien en évidence dans la cuisine, ce qui ne l'empêche pas d'en rater un certains nombre. Rien n'est laissé au hasard, tout est sous contrôle.
Diane ne se sent pas particulièrement étouffée car elle est souvent chez ses amies.  Sa vie est simple et parfaitement régulée, elle possède beaucoup de libertés. En revanche, sa mère, de part son métier, est intransigeante avec les infraction à la loi et Diane le sait. Elle redoute les remontrances de sa génitrice plus que tout au monde.

Marianne et elle se disputent souvent, celle dernière est désemparée par les tenues de sa fille, son incapacité à s'auto gérer et surtout ses résultats scolaires médiocres. Elle s'inquiète pour son avenir et commence à réfléchir à l'idée de l'envoyer vivre au Vietnam dès la rentrée prochaine. Au départ terrifiée par cette idée, Diane commence à y réfléchir et voir tout un tas de perspectives intéressantes qui pourraient s'ouvrir à elle, jusqu'à la célébrité.

Métier : Diane est en terminale dans un lycée privé, en filière ES. Elle n'est pas encore certaine de ce qu'elle voudrait faire plus tard, beaucoup de choses très variées l'attirent, mais dans l'idéal elle aimerait devenir célèbre.

But/Objectif : obtenir son bac, devenir connue, rencontrer le prince charmant

Voilà, je me suis lancé, dans un personnage que j'ai eu du mal à imaginer au départ. J'ai commencé par la détester puis, je me suis attaché à elle et ses problèmes; J'espère que je correspond bien à ton cahier des charges.
(et ah oui, pour le côté asiatique....ce n'est pas du tout quelque chose qui m'attire ou m'obsède, mais j'avais envie d'une possibilité de refaire sa vie à l'étranger. J'aurais pu choisir le Danemark ou le Mexique, mais autour de moi j'ai pas mal de vietnamiens, ce qui m'a inspiré.)
avatar
Sambre
Petit crayon
Petit crayon

Féminin Messages : 251
Points : 260
Date d'inscription : 03/07/2016
Age : 27
Localisation : je suis d'ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: JEU : Créer une fiche personnage d'après un piti "cahier des charges"

Message par Mélos le Lun 10 Oct - 0:37

Super ta fiche Sambre !

Oui, ça respect parfaitement le cahier des charges, on a une fille effectivement très dispersée, la raison est bien énoncée. Elle a besoin d'être importante aux yeux des autres pour ce que c'est et non pour  l'aboutissement éventuel (couple, ...) et c'est intéressant de le constater.
Si j'ai bien compris elle se ferme sur son style ? Je n'aurai pas pensé à ce genre de truc mais c'est très bien aussi !

Faudrait que je pense à faire mon personnage.

Mélos
Petit crayon
Petit crayon

Masculin Messages : 275
Points : 285
Date d'inscription : 20/06/2016
Age : 21

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: JEU : Créer une fiche personnage d'après un piti "cahier des charges"

Message par Sambre le Lun 10 Oct - 8:43

Ce n'est pas tant qu'elle se ferme sur son style, c'est plutôt à l'heure actuelle, un moyen d'exister car elle n'en a pas trouvé d'autres.
Elle est fermée d'esprit sur ses goûts amoureux, rien ne la ferai changer d'avis pour le moment!
En revanche, pour ses vêtements particuliers...elle peut en changer du jour au lendemain, tant que c'est voyant et tape à l'oeil, qu'elle continue d'attirer les regards.
avatar
Sambre
Petit crayon
Petit crayon

Féminin Messages : 251
Points : 260
Date d'inscription : 03/07/2016
Age : 27
Localisation : je suis d'ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: JEU : Créer une fiche personnage d'après un piti "cahier des charges"

Message par Mélos le Lun 10 Oct - 22:48

Ah je vois ! Dans ce cas il y a un bug dans le système *_*
Si moi par exemple je suis hétéro, ça ne veut pas dire que je suis fermé d'esprit mes goûts amoureux à mon sens et ceux même si je ne me vois qu'avec le sexe opposé. Et pourtant, rien ne me ferai changer d'avis pour le moment! Razz

Qu'en penses-tu ?

Mélos
Petit crayon
Petit crayon

Masculin Messages : 275
Points : 285
Date d'inscription : 20/06/2016
Age : 21

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: JEU : Créer une fiche personnage d'après un piti "cahier des charges"

Message par Sambre le Lun 10 Oct - 23:10

Je suis d'accord mais en fait, elle fait une fixation sur les hommes plus âgés et quand on lui parle des garçons de son âge , elle est très ferme : c'est non, catégorique, hors de question pour elle.  Ils sont trop immatures (+ ça cache l'absence d'un père, le besoin d'être rassurée, choyée, tout ça)

C'est une fermeture d'esprit mais que sur un sujet très pointu, c'est ce que tu demandais non? ou alors j'ai mal compris?
"Se renferme très fermement sur son opinion lorsqu'il s'agit d'un sujet en particulier" (lequel ? pourquoi ?)
avatar
Sambre
Petit crayon
Petit crayon

Féminin Messages : 251
Points : 260
Date d'inscription : 03/07/2016
Age : 27
Localisation : je suis d'ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: JEU : Créer une fiche personnage d'après un piti "cahier des charges"

Message par Mélos le Lun 10 Oct - 23:44

Sambre a écrit:Je suis d'accord mais en fait, elle fait une fixation sur les hommes plus âgés et quand on lui parle des garçons de son âge , elle est très ferme : c'est non, catégorique, hors de question pour elle.  Ils sont trop immatures (+ ça cache l'absence d'un père, le besoin d'être rassurée, choyée, tout ça)

C'est une fermeture d'esprit mais que sur un sujet très pointu, c'est ce que tu demandais non? ou alors j'ai mal compris?
"Se renferme très fermement sur son opinion lorsqu'il s'agit d'un sujet en particulier" (lequel ? pourquoi ?)

Oui, c'est bien ça en faite, je chipote un peu.
En plus y a une raison derrière ça le vaut Smile

Mélos
Petit crayon
Petit crayon

Masculin Messages : 275
Points : 285
Date d'inscription : 20/06/2016
Age : 21

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: JEU : Créer une fiche personnage d'après un piti "cahier des charges"

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum