Devinette "qui-suis"? Ou construire un personnage en quatre répliques

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Devinette "qui-suis"? Ou construire un personnage en quatre répliques

Message par Sambre le Jeu 14 Juil - 9:57

Miss Entropie : alors, je vais essayer, à froid ce matin, sans relier de  qui a été écrit, parce que c'st dur de ne pas s'en inspirer maintenant.

L'ANCIEN
""Sympas votre sauterie, mais à quel moment ça devient marrant en fait ? Genre, on se fout le feu. "
Oulà, une soirée classique ça l'ennuie, il préfère brûler des trucs. Il st pyromane ou un peu taré quand même, à dire tout ce qui lui passe par la tête. Et le faire?

"Le plan ? Je rentre dans le bar, fracasse une chaise sur le premier venu et après on voit, au pire, on meurt."
Il est un peu stupide (ah non, c'est un jugement de valeur, pardon ^^). Il est peut être bourré, mais en tous cas il a envie de défoncer un bar. Il se fiche des conséquence même de mourir. Il veut s'éclater.

"Où est ma boite de conserve vide ? "
Je ne sais pas à quoi ça sert, mais fallait pas y toucher. Maintenant je l'imagine vivre dans un squat et j'ai la chanson "quand on arrive en ville" en tête = https://www.youtube.com/watch?v=4e9umQebkTU

"Désolé, t'es tellement chiant que je t'ignore par réflexe, tu veux pas plutôt me chercher une bière ?"
Pas beaucoup d'intérêt et de compassion pour son prochain. Si quelqu'un ne l'intéresse pas, il trouve un autre moyen de l'utiliser. C'est un peu un leader à la dure, qui se fait respecter par la peur plutôt que par le charisme.

LE SUIVANT

Spoiler:
D'un point de vue global, je vois des choses paradoxales. D'un côté elle semble presque soumise et sentimentale "tu veux une fellation" et "ça me touche, je te préfère largement ainsi".
D'un autre elle fait un peu mante religieuse, elle va lui arracher la tête au mâle maintenant qu'elle est enceinte?
"Tu m'entraves, je m'ennuie" elle a surement soif de liberté, de faire ce qu'elle veut quand elle veut.
Après pourquoi cette double façon de penser? On a pas assez d'éléments pour lui faire une psychanalyse là!
avatar
Sambre
Petit crayon
Petit crayon

Féminin Messages : 251
Points : 260
Date d'inscription : 03/07/2016
Age : 27
Localisation : je suis d'ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Devinette "qui-suis"? Ou construire un personnage en quatre répliques

Message par Serely le Jeu 14 Juil - 12:04

Henri:
"Tu veux une fellation ?"
"Maintenant que je suis enceinte, tu n'as plus d'utilité""
"tu m'entraves, et je m'ennuie"
"Ca, ca me touche. Je te préfère largement ainsi"

Wow beaucoup de contradictions.
J'ai l'impression de savoir qui c'est, le problème est que, si j'ai raison, les phrases que tu as mises là sont des morceaux, des fragments des discours qu'elle te tient habituellement et surtout choisis parmi ceux qui te touchent toi personnellement et qui peuvent être du coup légèrement déformés. Du coup c'est hyper ponctuel et pas forcément révélateur de l'ensemble de sa personnalité. Et au passage j'ai un peu l'impression que tu vas te "servir" de ce qu'on va en dire pour mieux la comprendre? Comme pour tout le reste de l'exercice, on va forcément projeter des choses (et c'est aussi le but du jeu, de prendre conscience de nos projections et de nos biais ) alors ne prends pas pour argent comptant ce qu'on va mettre, ok? ^^

Mon interprétation:


Déjà c'est une femme. Obviously. Les hommes ne tombent pas enceinte, jusque là je ne pense pas me tromper.
Ensuite, le point de départ de l'analyse :
Grosse contradiction, faille logique :
"tu veux une fellation" proposée comme ça, à la volée? Il manque le ton peut-être... Et à côté elle dit "Maintenant que je suis enceinte, tu n'as plus aucune utilité" ça se contredit total. Soit on est dans une personnalité qui joue les enjôleuses puis qui trahit un jour ses vraies intentions - celles d'un mâle reproducteur. Soit, et c'est plus crédible, elle considère les relations intimes sous l'angle d'abord reproductif puis hygiénique. Dans tous les cas, on a un rapport au corps qui ne se passe pas bien. Pas de prise de plaisir puisque les relations intimes sont vues sous leur aspect "utilitaire". elle s'interdit peut-être les plaisirs du corps. Ou cherche à controler tous les aspects de sa vie, même son homme manifestement.

C'est étayé par ça :
"Ca, ca me touche. Je te préfère largement ainsi"
En mode "good boy". ce n'est pas une phrase qui conclut que l'homme a eu un comportement adapté, mais qui définit une identité. Comme si l'homme avait plusieurs facettes, et qu'elle essayait d'en effacer une au profit d'une autre qu'elle, elle préférait. Controlante encore une fois. Elle joue sur l'émotionnel, et essaie de se montrer douce pour encourager l'émergence de la bonne facette.

Et puis y'a ça :
""tu m'entraves, et je m'ennuie"
Une fois le contrôle exercé, elle a enve d'autre chose? Personnalité infantile, comme souvent chez les femmes qui cherchent à contrôler et à sanctionner les bons et mauvais comportements (de son point de vue). Elle demande une réponse imméditate à un incofort passager sans prendre en compte la réception du message ni sa portée effective.

Bon j'avoue que la remarque de Miss sur la non recherche du pourquoi m'a un peu piquée au vif du coup j'apporte plus de soin à mon analyse désormais ^^

_________________
"un mauvais dessin ne fait pas de moi un mauvais dessinateur"
" Il est impossible d'apprendre sans comprendre, et de comprendre sans savoir."
"Un jour j'étais contente d'avoir trouvé la lumière, avant de réaliser que je venais juste de me cogner la tête."
avatar
Serely
Admin

Féminin Messages : 347
Points : 403
Date d'inscription : 12/06/2016
Age : 29
Localisation : Rhône

Voir le profil de l'utilisateur http://latelierdesartistes.forumactif.org https://serelyartwork.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Devinette "qui-suis"? Ou construire un personnage en quatre répliques

Message par Miss-Entropie le Sam 16 Juil - 12:30

Spoiler:
L'ANCIEN
""Sympas votre sauterie, mais à quel moment ça devient marrant en fait ? Genre, on se fout le feu. "
Oulà, une soirée classique ça l'ennuie, il préfère brûler des trucs. Il st pyromane ou un peu taré quand même, à dire tout ce qui lui passe par la tête. Et le faire?

"Le plan ? Je rentre dans le bar, fracasse une chaise sur le premier venu et après on voit, au pire, on meurt."
Il est un peu stupide (ah non, c'est un jugement de valeur, pardon ^^). Il est peut être bourré, mais en tous cas il a envie de défoncer un bar. Il se fiche des conséquence même de mourir. Il veut s'éclater.

"Où est ma boite de conserve vide ? "
Je ne sais pas à quoi ça sert, mais fallait pas y toucher. Maintenant je l'imagine vivre dans un squat et j'ai la chanson "quand on arrive en ville" en tête = https://www.youtube.com/watch?v=4e9umQebkTU

"Désolé, t'es tellement chiant que je t'ignore par réflexe, tu veux pas plutôt me chercher une bière ?"
Pas beaucoup d'intérêt et de compassion pour son prochain. Si quelqu'un ne l'intéresse pas, il trouve un autre moyen de l'utiliser. C'est un peu un leader à la dure, qui se fait respecter par la peur plutôt que par le charisme.
Yày, sympas uep. Pas grand chose à en redire. La musique est bien adaptée hahaha xD Par contre, l'aspect leader à la dure, je dois admettre ne pas y avoir penser du tout. C'est cohérent tout de même donc.. chapeau ! ^^

Aaalors pour le perso d'Henri.

Spoiler:
"Tu veux une fellation ?"
Bon bah, perso direct, assez décomplexé niveau corps.

"Maintenant que je suis enceinte, tu n'as plus d'utilité""
Utilitariste. Femme. Peut d'estime pour les hommes ?

"tu m'entraves, et je m'ennuie"
Danse, jouet, danse.

"Ca, ca me touche. Je te préfère largement ainsi"
Personnellement, j'y vois de la manipulation par l'émotion. Limite Pavloff "Si tu me fais plaisir tu as ta récompense" quelque chose comme ça.

J'ai du mal à faire des liens, je t'avoues. On dirait surtout une femme qui se sert des hommes, ou d'un homme. Au-delà de ça, à part de la prévision statistique, je peux pas trouver autre pour expliquer des "pourquoi" ect... C'est-à-dire qu'on a une personne classique qui a peur des autres, et spécifiquement des hommes. Cynique sur elle même, son seul pouvoir c'est le sexe, son sexe. Son but est d'être mère, statut valorisant pour une femme, et devenir la matriarche de sa contrée. L'homme est un outil dans cette réussite, mais est aussi quasiment un obstacle. Alors elle le manipule pour qu'il se comporte conformément à ses désirs.

_________________
On nait, on vit, on crève.
Mais entre temps, il y a les frites.

Bienvenue dans notre arche de Noé du bon goût.
avatar
Miss-Entropie
Admin

Messages : 140
Points : 148
Date d'inscription : 12/06/2016
Localisation : Surf sur les lignes du temps

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Devinette "qui-suis"? Ou construire un personnage en quatre répliques

Message par Obtearon le Dim 17 Juil - 0:04

le personnage tel que je le vois:

C'est une femme. Elle est determinée dans ces choix. Elle est réfléchie, et cultive son indépendance. Elle ne fais que si ça lui plait, ou si ça peut lui permettre d'atteindre ces objectifs. Elle n'a cure du jugement d'autrui. Quand elle n'a plus d'energie, elle est orgueilleuse et humiliante, quand elle est au top, elle est humble et affectueuse.
Serely a écrit:
Et au passage j'ai un peu l'impression que tu vas te "servir" de ce qu'on va en dire pour mieux la comprendre?
Touché.

En fait tous mes personnages sont constitués à partir de ce que j'observe ou que je vis. Sauf elle. Je suis souvent surpris par ces réactions. Et oui, c'est vrai, j'essaye de comprendre.

Mélos:


Une femme désabusée. Elle sait ce que les gens (plus précisément les hommes) attendent d'elle, dû aux mauvaises expériences passées. Elle ne veut plus en souffrir, ne veut plus être naïve. Au fond, elle aurait préféré resté dans l’insouciance de l'amour.
Merci pour ce retour.
Je pense que tu as touché quelque chose, elle connait effectivement ce qui a attrait à la sexualité, par contre elle l'assume completement. Pour la souffrance, non, elle sait très bien que l'amour et la souffrance sont liés, par contre elle ne veut pas souffrir pour rien, en gros elle fait des tests aux limites.
Le but étant effectivement de s'épanouir dans l'amour, mais pas dans l'insouciance. Elle veut le vivre en pleine conscience, le plus intensement possible.

Sambre:



D'un point de vue global, je vois des choses paradoxales. D'un côté elle semble presque soumise et sentimentale "tu veux une fellation" et "ça me touche, je te préfère largement ainsi".

Ca c'est marrant, car c'est plutot sur deux phrases que je la trouve mante religieuse.


D'un autre elle fait un peu mante religieuse, elle va lui arracher la tête au mâle maintenant qu'elle est enceinte?
Il y a deux façon de lire cette phrase :
la première : casse toi, tu sers plus à rien
la deuxième : Objectivement, je n'ai besoin que de ta semence pour continuer l'espèce. Subjectivement je t'aime, mais j'aimerais quand meme que tu me considères comme autre chose qu'une poule pondeuse.


"Tu m'entraves, je m'ennuie" elle a surement soif de liberté, de faire ce qu'elle veut quand elle veut.
Après pourquoi cette double façon de penser?
Elle teste tout.

Serely:


   Déjà c'est une femme. Obviously. Les hommes ne tombent pas enceinte, jusque là je ne pense pas me tromper.
validé

   Grosse contradiction, faille logique :
   "tu veux une fellation" proposée comme ça, à la volée? Il manque le ton peut-être... Et à côté elle dit "Maintenant que je suis enceinte, tu n'as plus aucune utilité" ça se contredit total. Soit on est dans une personnalité qui joue les enjôleuses puis qui trahit un jour ses vraies intentions - celles d'un mâle reproducteur. Soit, et c'est plus crédible, elle considère les relations intimes sous l'angle d'abord reproductif puis hygiénique. Dans tous les cas, on a un rapport au corps qui ne se passe pas bien. Pas de prise de plaisir puisque les relations intimes sont vues sous leur aspect "utilitaire". elle s'interdit peut-être les plaisirs du corps. Ou cherche à controler tous les aspects de sa vie, même son homme manifestement.

temporellement, j'ai mis les phrases dans le désordre.
"tu m'entraves, et je m'ennuie"
"Maintenant que je suis enceinte, tu n'as plus aucune utilité"
"Ca, ca me touche. Je te préfère largement ainsi"
"tu veux une fellation"

Dans ce sens là, si c'est le meme gars, il a grave assuré, non ? Very Happy

Pour le controle, je suis d'accord. Elle ne veut pas etre controlé par autrui.


   C'est étayé par ça :
   "Ca, ca me touche. Je te préfère largement ainsi"
   En mode "good boy". ce n'est pas une phrase qui conclut que l'homme a eu un comportement adapté, mais qui définit une identité. Comme si l'homme avait plusieurs facettes, et qu'elle essayait d'en effacer une au profit d'une autre qu'elle, elle préférait. Controlante encore une fois. Elle joue sur l'émotionnel, et essaie de se montrer douce pour encourager l'émergence de la bonne facette.
Oui, par contre, elle ne cherche pas à effacer, elle cherche à équilibrer.


   Et puis y'a ça :
   ""tu m'entraves, et je m'ennuie"
   Une fois le contrôle exercé, elle a enve d'autre chose? Personnalité infantile, comme souvent chez les femmes qui cherchent à contrôler et à sanctionner les bons et mauvais comportements (de son point de vue). Elle demande une réponse imméditate à un incofort passager sans prendre en compte la réception du message ni sa portée effective.
Sur cette phrase, il manque clairement le contexte.

Elle agit comme une femme-enfant, au vu du contexte c'est cohérent.

Miss-Entropie:


"Tu veux une fellation ?"
Bon bah, perso direct, assez décomplexé niveau corps.
Oui.

"Maintenant que je suis enceinte, tu n'as plus d'utilité""
Utilitariste. Femme. Peut d'estime pour les hommes ?
Elle le dit pour faire réagir. La manière est abrupte et blessante, mais ça reste un appel du pied pour dire "eh oh on va avoir un enfant, il serait peut etre temps que tu prennes conscience du truc, que tu te sortes les doigts du cul"


"tu m'entraves, et je m'ennuie"
Danse, jouet, danse.

"Ca, ca me touche. Je te préfère largement ainsi"
Personnellement, j'y vois de la manipulation par l'émotion. Limite Pavloff "Si tu me fais plaisir tu as ta récompense" quelque chose comme ça.
Oui, c'est de la manipulation


J'ai du mal à faire des liens, je t'avoues. On dirait surtout une femme qui se sert des hommes, ou d'un homme. Au-delà de ça, à part de la prévision statistique, je peux pas trouver autre pour expliquer des "pourquoi" ect... C'est-à-dire qu'on a une personne classique qui a peur des autres, et spécifiquement des hommes. Cynique sur elle même, son seul pouvoir c'est le sexe, son sexe. Son but est d'être mère, statut valorisant pour une femme, et devenir la matriarche de sa contrée. L'homme est un outil dans cette réussite, mais est aussi quasiment un obstacle. Alors elle le manipule pour qu'il se comporte conformément à ses désirs.
Elle se sert du sexe, c'est un fait.
Meme pour moi, son objectif n'est pas clair. Je ne pense pas que ce soit uniquement pour avoir un enfant, je pense qu'il aussi question d'amour, elle ne veut pas souffrir pour rien.
avatar
Obtearon
Petit crayon
Petit crayon

Masculin Messages : 91
Points : 93
Date d'inscription : 29/06/2016
Age : 41
Localisation : Finistere

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Devinette "qui-suis"? Ou construire un personnage en quatre répliques

Message par Serely le Dim 17 Juil - 12:33

J'aurais vraiment aimé que tu partes d'un personnage fictif, du coup. Ca biaise l’interprétation que tu en fais.

Bon allé je me relance.

" Vous avez vu? Je suis le plus fort! Oui je sais merci. Tiens moi cette veste à 300€ s'il te plait."
"Je me suis acheté un Mac, toute la bibliographie du cours, et un costard très cher pour ma soutenance. Je suis sur de réussir. Pas toi? Dommage. Avec de la chance tu auras peut-être un 12."
" Hein, quoi, l'informatique? Je n'y connais rien, parce que c'est de la merde, c'est un truc pour puceau de 30ans coincé chez papa-maman."
"Mieux vaut choquer que laisser indifférent. Oui je suis un vrai iconoclaste!"

Spoiler:
Je suis un homme d'une vingtaine d'année, étudiant, bravache et vantard. J'aime qu'on me reconnaisse pour mes différents exploits et avoir un "fanclub" à mes pieds. En fait, je cherche à me valoriser, parce que je doute fondamentalement de ma valeur. Je m'adapte facilement aux valeurs dominantes du groupe social que je cherche à intégrer, en piochant des idées chez les uns et les autres et en comparant à mon propre comportement. Je sanctionne sévèrement ceux ou ce qui qui n'entrent pas dans mon système, en les rabaissant. Le succès et les possessions matérielles sont très importantes pour moi et constituent un étalon objectif de la valeur d'une personne
avatar
Serely
Admin

Féminin Messages : 347
Points : 403
Date d'inscription : 12/06/2016
Age : 29
Localisation : Rhône

Voir le profil de l'utilisateur http://latelierdesartistes.forumactif.org https://serelyartwork.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Devinette "qui-suis"? Ou construire un personnage en quatre répliques

Message par Mélos le Dim 17 Juil - 14:36

Le personnage de Serely (je ne vais pas faire edit, j'ai pas envie de voir le spoil xD) :

Ah ! Ce genre de personnage ahah  (me rappelle un des miens, je kiff le genre) ! Je vais me faire un plaisir.

C'est partoche:
"Je suis un homme (cf. utilisation du mot "UN vrai"), je suis jeune (moins de 30 ans, cf. "puceau de 30 ans"). Je réussis ce que je fais, car je m'investis pour. Je veux que les gens le sachent, sinon ils me mépriseront, j'ai horreur de ça. Si je ne suis pas au top dans un domaine donné, c'est parce que c'est de la merde. Ne parlez pas avec moi d'un domaine où vous êtes expert, je m'en fou, c'est nul en plus. Je trouverai toujours une excuse à une incompétence dans un domaine donné. Je pense qu'au fond, les relations sont gérées de cette façon, ceux qui réussissent le mieux existent en vue des autres. Je ne veux pas écraser les autres, non, je veux juste être mieux vu. Je veux être le centre d'attention, au fond, j'ai peur d'être abandonné."


Dernière édition par Mélos le Lun 18 Juil - 10:55, édité 1 fois

Mélos
Petit crayon
Petit crayon

Masculin Messages : 275
Points : 285
Date d'inscription : 20/06/2016
Age : 21

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Devinette "qui-suis"? Ou construire un personnage en quatre répliques

Message par Obtearon le Lun 18 Juil - 8:23

Spoiler:

" Vous avez vu? Je suis le plus fort! Oui je sais merci. Tiens moi cette veste à 300€ s'il te plait."
C'est un homme. Il est distingué, fait très attention à son apparence. Il a de l'argent, ou veux faire croire qu'il en a. Il veut que ça se voit, ou que ce soit dit.

"Je me suis acheté un Mac, toute la bibliographie du cours, et un costard très cher pour ma soutenance. Je suis sur de réussir. Pas toi? Dommage. Avec de la chance tu auras peut-être un 12."
Il n'y a que lui qui existe. Ce que l'autre pense n'a aucune importance.
A nouveau son rapport à l'argent. Il n'est pas certain qu'il soit pété de tune, par contre il le fait croire.
Il n'est pas foncièrement méchant, juste condescendant (il lui donne la moyenne).
Pour lui, la réussite c'est l'exceptionnel, la moyenne c'est pour les losers.

" Hein, quoi, l'informatique? Je n'y connais rien, parce que c'est de la merde, c'est un truc pour puceau de 30ans coincé chez papa-maman."

Lorsqu'il est en difficulté dans un domaine, il dénigre l'ensemble. Il est convaincu de son mensonge (parce que c'est de la merde)

"Mieux vaut choquer que laisser indifférent. Oui je suis un vrai iconoclaste!"
Encore un mensonge, il se dit contre les règles, les normes, et les préjugés, alors que c'est son principal fond de commerce (cf phrases précédentes).
Il a un besoin d'exister très fort. cette existence, il la trouve dans les réactions des autres.
avatar
Obtearon
Petit crayon
Petit crayon

Masculin Messages : 91
Points : 93
Date d'inscription : 29/06/2016
Age : 41
Localisation : Finistere

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Devinette "qui-suis"? Ou construire un personnage en quatre répliques

Message par Sambre le Lun 18 Juil - 19:25

J'ai tellement l'impression de reconnaître le genre de personne qui m'insupporte et que je fuis. Agaçant à souhait, bien réussi!
Spoiler:

Je vois bien le jeune 20-35 ans, fils à papa étudiant (soutenance), en économie?
La "m'as-tu vu?" tape à l'oeil, vantard, toujours en train de se la raconter! N'hésite pas à enfoncer les autres pour se surélever un peu plus. Beaucoup dans les apparences, les marques, les objets de luxe. Tout signe extérieur qui peut prouver qu'il vient d'un milieu aisé et donc, dans sa logique, supérieur.
Ce qu'il ne maîtrise pas, c'est de la merde, forcément.
Utilise un vocabulaire désuet "iconoclaste" pour se donner un genre intellectuel, ou alors il a vraiment été élevé dans une famille très traditionnelle.
Dans le fond, il souffre peut être d'un problème d'estime et de reconnaissance de la part de ses parents, ce qui le pousse à se mettre en avant grâce à leur argent. Il cherche la reconnaissance de ses pairs par les seuls moyens qu'il connaisse : l'argent et la vantardise.
Ah oui, j'oubliais, il se prend pour un "iconoclaste" alors qu'il adore tout ce qui est à la mode. Tout ce que les gens désirent, il se l'achète si il le peut.
avatar
Sambre
Petit crayon
Petit crayon

Féminin Messages : 251
Points : 260
Date d'inscription : 03/07/2016
Age : 27
Localisation : je suis d'ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Devinette "qui-suis"? Ou construire un personnage en quatre répliques

Message par Miss-Entropie le Lun 18 Juil - 21:15

Let's do this :

Spoiler:
" Vous avez vu? Je suis le plus fort! Oui je sais merci. Tiens moi cette veste à 300€ s'il te plait."
Grande gueule fière de ses exploits et ses possessions ?

"Je me suis acheté un Mac, toute la bibliographie du cours, et un costard très cher pour ma soutenance. Je suis sur de réussir. Pas toi? Dommage. Avec de la chance tu auras peut-être un 12."

Hahahahaha, ça me fait penser à ces gars qui avait 3 points de plus que moi et bien 1 000€ et plusieurs centaines d'heures investis en plus dans leur cours.
Il est ce qu'il possède et considère que son mode de pensé est universellement vrai.

" Hein, quoi, l'informatique? Je n'y connais rien, parce que c'est de la merde, c'est un truc pour puceau de 30ans coincé chez papa-maman."

Il n'y connait rien parce que c'est de la merde ou l'inverse ? Je pense que le reste répond à la question.

"Mieux vaut choquer que laisser indifférent. Oui je suis un vrai iconoclaste!"

Peu de finesse dans le raisonnement. Je m'explique : Il part d'un fait pour en conclure ce qu'il veut, même si ça n'a aucun rapport. On peut choquer en faisant des choses assez convenues en fait. Pas de nuance. Prétends énormément aidé par des termes et théorie un brin "savants" pour s'acheter une valeur.

Ça me fait penser à ces gamins ignorés par leur parents qui font plein de bruit pour être sûr qu'ils existent. Même plus pour attirer l'attention, ils ont limite renoncé à ça. C'est juste un p'tit garçon qui hurle "Mais fixe moi ! Mais fixe moi !" parce qu'en plus de se définir uniquement par le regard des autres - bien que prétendant le contraire - il n'est pas totalement sûr de son droit d'être.

Quelque chose que je trouve intéressant dans tes quatre phrases, c'est qu'on peut chacune les prendre au milieu d'autre phrase et elles n'auront pas la même porté ni la même signification. C'est vraiment la synergie des quatre phrases entre elles qui créent le personnage.

_________________
On nait, on vit, on crève.
Mais entre temps, il y a les frites.

Bienvenue dans notre arche de Noé du bon goût.
avatar
Miss-Entropie
Admin

Messages : 140
Points : 148
Date d'inscription : 12/06/2016
Localisation : Surf sur les lignes du temps

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Devinette "qui-suis"? Ou construire un personnage en quatre répliques

Message par Serely le Mar 19 Juil - 15:52

Wokay! Nickel pour les participations!
Alors voilà l'antisèche :

"Je suis un homme d'une vingtaine d'année, étudiant, bravache et vantard. J'aime qu'on me reconnaisse pour mes différents exploits et avoir un "fanclub" à mes pieds. En fait, je cherche à me valoriser, parce que je doute fondamentalement de ma valeur. Je m'adapte facilement aux valeurs dominantes du groupe social que je cherche à intégrer, en piochant des idées chez les uns et les autres et en comparant à mon propre comportement. Je sanctionne sévèrement ceux ou ce qui qui n'entrent pas dans mon système, en les rabaissant. Le succès et les possessions matérielles sont très importantes pour moi et constituent un étalon objectif de la valeur d'une personne"

A Mélos, j'ai mis en gras les trucs sur lesquels tu as raison. C'est mieux, mais toujours un peu superficiel dans le sens où parfois, tu paraphrases limite les dire du gars.

Spoiler:
"Je suis un homme (cf. utilisation du mot "UN vrai"), je suis jeune (moins de 30 ans, cf. "puceau de 30 ans"). Je réussis ce que je fais, car je m'investis pour. Je veux que les gens le sachent, sinon ils me mépriseront, j'ai horreur de ça. Si je ne suis pas au top dans un domaine donné, c'est parce que c'est de la merde. Ne parlez pas avec moi d'un domaine où vous êtes expert, je m'en fou, c'est nul en plus. Je trouverai toujours une excuse à une incompétence dans un domaine donné. Je pense qu'au fond, les relations sont gérées de cette façon, ceux qui réussissent le mieux existent en vue des autres. Je ne veux pas écraser les autres, non, je veux juste être mieux vu. Je veux être le centre d'attention, au fond, j'ai peur d'être abandonné."

Alors non il s'en fout pas d'un domaine où les autres sont experts, il veut juste être plus experts qu'eux, sinon c'est de la merde. C'est de la merde parce que c'est forcément pas important sinon il s'y intéresserait. Sa peur n'est donc pas d'être abandonné, mais humilié. Quant à al réussite et aux possessions matérielles, elles sont l'étalon objectif de la valeur de la personne.

Henri, à un moment tu t'es contredit il ne s'en fout pas de ce que l'autre pense, il se met en scène, ce qui est assez bien ressorti dans le reste de l'analyse. Par contre, il s'en fout de l'autre comme personne oui, c'est un miroir. Sinon tu n'es pas très loin de ce que j'ai ressorti du personnage :

Spoiler:
" Vous avez vu? Je suis le plus fort! Oui je sais merci. Tiens moi cette veste à 300€ s'il te plait."
C'est un homme. Il est distingué, fait très attention à son apparence. Il a de l'argent, ou veux faire croire qu'il en a. Il veut que ça se voit, ou que ce soit dit.

"Je me suis acheté un Mac, toute la bibliographie du cours, et un costard très cher pour ma soutenance. Je suis sur de réussir. Pas toi? Dommage. Avec de la chance tu auras peut-être un 12."
Il n'y a que lui qui existe. Ce que l'autre pense n'a aucune importance. Nope. CF plus haut.
A nouveau son rapport à l'argent. Il n'est pas certain qu'il soit pété de tune, par contre il le fait croire. Oui parce que c'est comme ça qu'il hiérarchise les rapports humains.
Il n'est pas foncièrement méchant, juste condescendant (il lui donne la moyenne).
Pour lui, la réussite c'est l'exceptionnel, la moyenne c'est pour les losers. Oui.

" Hein, quoi, l'informatique? Je n'y connais rien, parce que c'est de la merde, c'est un truc pour puceau de 30ans coincé chez papa-maman."
Lorsqu'il est en difficulté dans un domaine, il dénigre l'ensemble. Il est convaincu de son mensonge (parce que c'est de la merde) Oui, parce qu'il ne supporte pas ne pas être au-dessus du panier. CF Mélos.

"Mieux vaut choquer que laisser indifférent. Oui je suis un vrai iconoclaste!"
Encore un mensonge, il se dit contre les règles, les normes, et les préjugés, alors que c'est son principal fond de commerce (cf phrases précédentes). Oui et il compare les comportements des gens au sien et les évalue.
Il a un besoin d'exister très fort. cette existence, il la trouve dans les réactions des autres. Pas bête du tout et cohérent.

C'est pas mal du tout Sambre, tu as une bonne vision d'ensemble du personnage, il manque un ou deux petits mécanismes, je t'ai fait le détail là c'est pas grand chose.

Spoiler:
Je vois bien le jeune 20-35 ans, fils à papa étudiant (soutenance), en économie?
La "m'as-tu vu?" tape à l'oeil, vantard, toujours en train de se la raconter! N'hésite pas à enfoncer les autres pour se surélever un peu plus. Beaucoup dans les apparences, les marques, les objets de luxe. Tout signe extérieur qui peut prouver qu'il vient d'un milieu aisé et donc, dans sa logique, supérieur. Oui.
Ce qu'il ne maîtrise pas, c'est de la merde, forcément. Oui car peur de l'humiliation, CF Mélos.
Utilise un vocabulaire désuet "iconoclaste" pour se donner un genre intellectuel, ou alors il a vraiment été élevé dans une famille très traditionnelle. Très bien vu. Côté condescendant intellectuellement car besoin de se valrosier par rapport aux autres pour établir une hiérarchie.
Dans le fond, il souffre peut être d'un problème d'estime et de reconnaissance de la part de ses parents, ce qui le pousse à se mettre en avant grâce à leur argent. Il cherche la reconnaissance de ses pairs par les seuls moyens qu'il connaisse : l'argent et la vantardise.
Ah oui, j'oubliais, il se prend pour un "iconoclaste" alors qu'il adore tout ce qui est à la mode. Tout ce que les gens désirent, il se l'achète si il le peut. Oui... et pas tout à fait. Il cherche à prouver sa valeur en cherchant dans son environnement des preuves objectives de la-dite supériorité.


Alors Miss... Tu as plus fait le procès du bonhomme que son analyse en gros. Ca manque pas de pertinence mais... Bah... Tu t'es laissé déborder! Il y a des trucs sur lesquels tu n'as pas totalement tort mais du coup ça reste superficiel et ça manque de finesse et de "pourquoi".

Et effectivement selon le contexte ça pourrait être une autre personne. Comme quoi, pas besoin d'une description de 40 pages pour donner un snapshot d'un personnage. Pas besoin de s'étendre sur ses attributs, un dialogue court et bien ficelé donne beaucoup d'informations dans un texte. Avec ces 4 phrases on a limite l'expression "je me la pète en mode trou de balle" et le package attitudes condescendantes copiées d'une mauvaise caricature de la bourgeoisie du XIXe qui viendraient avec.

Qui veut prendre le prochain tour? ^^


_________________
"un mauvais dessin ne fait pas de moi un mauvais dessinateur"
" Il est impossible d'apprendre sans comprendre, et de comprendre sans savoir."
"Un jour j'étais contente d'avoir trouvé la lumière, avant de réaliser que je venais juste de me cogner la tête."
avatar
Serely
Admin

Féminin Messages : 347
Points : 403
Date d'inscription : 12/06/2016
Age : 29
Localisation : Rhône

Voir le profil de l'utilisateur http://latelierdesartistes.forumactif.org https://serelyartwork.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Devinette "qui-suis"? Ou construire un personnage en quatre répliques

Message par Sambre le Mar 19 Juil - 20:43

Je comprends que Miss ai fait le procès plutôt que le portrait, des coprolithes de ce genre pourraient me rendre assez tendue, pourtant je suis une personne particulièrement zen.

Allez, j'essaie, même si je suis pas une scibouilleuse!

Spoiler:
C'est une femme âgée, qui a vécu beaucoup des périodes difficiles et qui estime que la jeunesse devrait mieux la respecter. En effet, ils vivent dans le luxe et le confort, ils méprisent la sagesse des anciens et cela l'exaspère au plus au point. Parallèlement elle jalouse les jeunes femmes car elle aimerait être encore à leur place, retrouver ses atouts, sa féminités et profiter de cette période moderne. Elle essaie cependant d'accepter d'occuper une position de conseillère et d'apporter son expérience aux plus jeunes.

"Regarde-les ces grands dadets dans le bus, il y en a pas un qui se lèverait pour me laisser sa place! Génération de faignants! "

"Toi et ta compagne vous ne devriez pas vous plaindre! Quand on avait votre âge, on bossait et on était bien content de pouvoir manger le soir!"

"J'ai vu des photos de Sylvie, elle a grossi non? Elle ne devrait pas porter des vêtements aussi vulgaires. Et puis le jaune, c'est pas sa couleur!"

"Oui, je garde mon petit fils toutes les vacances, tu verrais comme sa mère le gâte! Je n'arrête pas de lui dire qu'il faut lui enlever la sucette! Elle était vraiment pas faite pour avoir des gosses celle-là."
avatar
Sambre
Petit crayon
Petit crayon

Féminin Messages : 251
Points : 260
Date d'inscription : 03/07/2016
Age : 27
Localisation : je suis d'ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Devinette "qui-suis"? Ou construire un personnage en quatre répliques

Message par Serely le Mar 19 Juil - 21:08

Non mais je le comprends aussi hein, pas de soucis! Mais c'est dommage, je sais que ME peut être plus profonde que ça (jeu de mot inside YOLO) Le Dr House qui est en moi hoche la tête avec déception.

Ton perso me fait bien marrer!

Spoiler:
C'est une mamie. Y'a qu'une mamie pour tailler des manteaux pour l'hiver avec ce brio. Les hommes de cette génération se préoccupent moins de l'éducation des enfants et surtout refusent d'y mettre leur grain de seul. Elle critique beaucoup, je pense par frustration de ne pas être appréciée à sa juste valeur de même que le poids de ses conseils et de son expérience. Elle critique la jeunesse, à la fois par envie -c'est dur de se voir vieillir - mais aussi par nostalgie d'un temps où les us et coutumes lui semblaient meilleurs, une époque idéalisée je pense. Elle semble questionner le choix de compagne de son fils - rare qu'une mère critique aussi violemment sa fille - peut-petre parce qu'elle aimerait avoir plus de reconnaissance et une place plus centrale dans la vie de ses enfants et petits enfants.

EDIT : j'ai oublié une phrase dans mon exposé. En gros, elle, en a chié dans sa vie, donc par logique les autres devraient en chier aussi, sinon c'est de la facilité. Elle méprise la facilité, peut-être par sentiment d'injustice vis à vis de sa propre vie qui a été difficile et estime que ça doit lui donner des droits.


Dernière édition par Serely le Mer 20 Juil - 17:07, édité 1 fois
avatar
Serely
Admin

Féminin Messages : 347
Points : 403
Date d'inscription : 12/06/2016
Age : 29
Localisation : Rhône

Voir le profil de l'utilisateur http://latelierdesartistes.forumactif.org https://serelyartwork.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Devinette "qui-suis"? Ou construire un personnage en quatre répliques

Message par Obtearon le Mer 20 Juil - 10:02

merci, pour ce personnage

Spoiler:

"Regarde-les ces grands dadets dans le bus, il y en a pas un qui se lèverait pour me laisser sa place! Génération de faignants! "
Ne prends en compte que son confort personnel, au vu de toutes ces années elle considère que c'est son droit.
Elle se sert de la tradition et de son nombre d'année, pour justifier ce droit au confort.

"Toi et ta compagne vous ne devriez pas vous plaindre! Quand on avait votre âge, on bossait et on était bien content de pouvoir manger le soir!"

Pour faire relativiser, elle utilise son vécu.
message perçu : ta souffrance par rapport à la mienne n'est rien.
Le "ta compagne" me fait dire qu'elle n'apprécie pas sa belle fille.


"J'ai vu des photos de Sylvie, elle a grossi non? Elle ne devrait pas porter des vêtements aussi vulgaires. Et puis le jaune, c'est pas sa couleur!"
Un désir de controle sur autrui, inconscient

"Oui, je garde mon petit fils toutes les vacances, tu verrais comme sa mère le gâte! Je n'arrête pas de lui dire qu'il faut lui enlever la sucette! Elle était vraiment pas faite pour avoir des gosses celle-là."
Elle rends service. Quelques difficultés avec son petit fils. Elle n'aime pas sa belle fille (elle lui a volé son fils)
Limite sa belle fille laisse la suce pour faire chier sa belle mère.


Une mamie à la retraite.
au moins 1 fils.
Exprime son jugement indirectement, sauf avec son fils.
Difficulté d'adaptation vis à vis du monde qui évolue. Elle considère qu'elle a déjà fait les efforts pour survivre, vivre.
Son référentiel de jugement est figé.

je veux bien réessayer le prochain, avec plus d'honnêteté Neutral


Dernière édition par Henrimage le Mer 20 Juil - 17:44, édité 1 fois
avatar
Obtearon
Petit crayon
Petit crayon

Masculin Messages : 91
Points : 93
Date d'inscription : 29/06/2016
Age : 41
Localisation : Finistere

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Devinette "qui-suis"? Ou construire un personnage en quatre répliques

Message par Mélos le Mer 20 Juil - 13:11

Sambre je m'attaque à ton personnage, c'est partoche

Spoiler:

"Regarde-les ces grands dadets dans le bus, il y en a pas un qui se lèverait pour me laisser sa place! Génération de faignants! "

Femme âgé d'au moins cinquante printemps.

"Toi et ta compagne vous ne devriez pas vous plaindre! Quand on avait votre âge, on bossait et on était bien content de pouvoir manger le soir!"

Elle avait vécu la vie dure étant jeune. Elle est donc issue d'une famille très pauvre. Cette expérience de jeunesses l'a formé. Elle semble voir la jeunesse actuelle par le simple filtre de son passé. Repérant les différences entre sa jeunesse et ceux d'aujourd'hui, elle ne s'identifie pas. Elle s'insurge contre une jeunesse semblant plus facile et prend pour fainéantise tout ce qui souffre moins.

"J'ai vu des photos de Sylvie, elle a grossi non? Elle ne devrait pas porter des vêtements aussi vulgaires. Et puis le jaune, c'est pas sa couleur!"

Elle semble en plus de ça avoir un certain complexe face à la jeunesse. N'hésitant pas à porter une critique à chaque occasion. On peut constater par un enchaînement très rapide de deux critiques.

"Oui, je garde mon petit fils toutes les vacances, tu verrais comme sa mère le gâte! Je n'arrête pas de lui dire qu'il faut lui enlever la sucette! Elle était vraiment pas faite pour avoir des gosses celle-là."

Au fond, elle aurait voulu pouvoir vivre une enfance plus facile, mais plus rien ne peut changer, elle juge donc comme ça l'arrange. "Ce n'est pas moi qui ai eu une enfance difficile, c'est eux qui sont fainéant".

Après j'ai du mal à aller en profondeur à la mesure où je ne sais pas ce que je peux dire de plus. Cette dame est un brin aigri, mais surtout complexé et envie inconsciemment les jeunes.

Mélos
Petit crayon
Petit crayon

Masculin Messages : 275
Points : 285
Date d'inscription : 20/06/2016
Age : 21

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Devinette "qui-suis"? Ou construire un personnage en quatre répliques

Message par Miss-Entropie le Mer 20 Juil - 16:54

Alors Miss... Tu as plus fait le procès du bonhomme que son analyse en gros. Ca manque pas de pertinence mais... Bah... Tu t'es laissé déborder! Il y a des trucs sur lesquels tu n'as pas totalement tort mais du coup ça reste superficiel et ça manque de finesse et de "pourquoi".

Oui effectivement, je ne pense pas que tu ais tort. Le terme "coprolithe" de Sambre résume plutôt bien ce que je pense des personnes présentant ce genre de paternes, ce qui se traduit par un manque d’intérêt prononcé et un avis torché en 5 minutes. Ils me semblent tellement évident et transparent que je m'attarde pas.Mais je ferais attention. Pis c'est une forme d'intolérance.
Hehe. Damn you expressivité. (Ce qui est assez ironique au vu du fait que beaucoup de mon entourage associe mon expressivité à celle d'une planche morte. Oui, ça peut être mort.)

Aaalors :

Spoiler:

"Regarde-les ces grands dadets dans le bus, il y en a pas un qui se lèverait pour me laisser sa place! Génération de faignants! "

Ça commence fort. Légitimité dû à son âge vu comme due et ceux qui ne lui donnent pas son dû sont gratifiés de colère et de mépris.

"Toi et ta compagne vous ne devriez pas vous plaindre! Quand on avait votre âge, on bossait et on était bien content de pouvoir manger le soir!"

Le fameux "nous on connait la vie". Je sais pas pourquoi, mais le "c'était mieux avant, c'était le bon temps" ne me semble pas très loin.
Entre les deux premières phrases, je sens un égocentrisme assez prononcé qui donne une tendance a complètement ignorer la souffrance des autres. Mais pas par manque d'empathie ou répulsion pour la faiblesse. C'est encore une question de "privilèges" qui lui sont dus. Elle est à connu la souffrance donc tu n'as pas le droit de dire que tu souffres, ça n'existe pas.

"J'ai vu des photos de Sylvie, elle a grossi non? Elle ne devrait pas porter des vêtements aussi vulgaires. Et puis le jaune, c'est pas sa couleur!"

C'est drôle, mais si cette phrase avait été en première, j'y aurais pas fait attention tout de suite.
Jugements expéditifs et dépréciateurs faciles, je suppose. Donne des leçons et s’octroie le droit de toucher à chaque point de la vie de son entourage. Possiblement encore une question de légitimité, peut-être une volonté de contrôle, peut-être les deux, peut-être autre chose.

Je vais fragmenter la prochaine :

"Oui, je garde mon petit fils toutes les vacances,"

Bon, déjà, elle garde son petit fils toutes les vacances. Points potentiellement anodin dans d'autre cas, mais ici,  je suppose que c'est quelque chose pour laquelle elle a tanné les parents pendant un bon bout de temps, les forçant quasiment à largué le gamin. Et j'y vois aussi une volonté de se sacrifier (sacrifiant son repos de vacance, un gamin c'est fatiguant mais c'est tellement un bonheuuur), pour le coup, c'est une déduction sauvage par rapport aux autres phrases.

"tu verrais comme sa mère le gâte! Je n'arrête pas de lui dire qu'il faut lui enlever la sucette!"

Même chose que pour la phrase avec Sylvie. Ce qui devient sûr c'est que rien en dehors de SON système de pensée n'est accepté et toléré.

"Elle était vraiment pas faite pour avoir des gosses celle-là."

BOOOM BITCH ! GET OUT THE WAY !
Plus sérieusement, cela confirme le droit auto-proclamé de dire ce qui est bon ou mauvais et d'imposer à son entourage ses jugements. Qu'importe si ça la concerne ou non, ou s'ils sont cruels ou pas, elle a raison de toute façon.

On a donc un personnage aussi sympathique qu'une porte de prison, hehe.
Donc, mettons "pourquoi". On serait tenté de penser qu'elle a eu une vie dure et qu'elle conçoit le monde que par rapport à ça et y perçoit une forme d'injustice que les plus jeunes soient nez dans de la soie. Mais je ne pense pas que ce soit ça, ce serait pas aussi superficiel sur ce qui la dérange, pas autant de mépris et de jugements, plus d'actions et plus erratiques.
Peut-être qu'elle a vécu des choses qui lui ont semblé dur, mais l'impact que ça eut me semble être un besoin de contrôle des gens pour qu'elle ait ce qui lui semble lui revenir. C'est juste qu'elle s'est tellement enfoncé dans sa perception faussée de la réalité qu'il lui faut toujours plus de contrôle pour avoir toujours plus de reconnaissance, de pouvoir dire à son fils que le sien est bien élevé grâce à ELLE et surtout pas grâce à la "rivale" qu'est sa belle fille/fille. On remarque une dureté accrue envers les femmes, les rivales à son titre de matriarche justement.
Le schéma est assez courant et je vais ajouter le reste à partir de ce que je sais :
- Si on ne lui obéit pas, passé le mépris, il y aura la colère. La rage dû à la panique de perdre le contrôle.
- Ultimement c'est une enfant à qui on doit tout lui servir sur un plateau, elle a le droit de faire ce que les autres n'ont pas, privilège.
- Grande assistée par les hommes qu'elle perçoit aussi comme une menace parce qu'elle en a peur. Elle les ejecte du cercle "féminin" privilégié, pas le droit à d'éduquer, ni des tâches ménagères tout en leur reprochant de ne rien faire, elle les pense en incapable.
- Sa mère l'a probablement éduquée dans la peur de ceux-si. Aidé par un père démissionnaire voir dur, ce qui renforce les humiliations maternelles et son discours de "c'est que toi et moi."
- Elle veut juste être appréciée et aimée et pense que ça passe par le fait de se "sacrifier", de tout faire pour tout le monde, elle achète les autres par ses actions et se pense le droit de faire ce qu'elle veut parce que justement, tout lui est dû, du coup.
- Un nombre important de femmes pensent et agissent ainsi, pas toujours à ce point de déconnexion à la réalité ceci dit.

Je vous jure que je me suis contenue cette fois.

_________________
On nait, on vit, on crève.
Mais entre temps, il y a les frites.

Bienvenue dans notre arche de Noé du bon goût.
avatar
Miss-Entropie
Admin

Messages : 140
Points : 148
Date d'inscription : 12/06/2016
Localisation : Surf sur les lignes du temps

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Devinette "qui-suis"? Ou construire un personnage en quatre répliques

Message par Sambre le Jeu 21 Juil - 9:26

Whaou, vous avez dit plein de choses intéressantes! Il y en avait pas autant dans mon spoiler!

C'est une femme âgée, qui a vécu beaucoup des périodes difficiles et qui estime que la jeunesse devrait mieux la respecter. En effet, ils vivent dans le luxe et le confort, ils méprisent la sagesse des anciens et cela l'exaspère au plus au point. Parallèlement elle jalouse les jeunes femmes car elle aimerait être encore à leur place, retrouver ses atouts, sa féminités et profiter de cette période moderne. Elle essaie cependant d'accepter d'occuper une position de conseillère et d'apporter son expérience aux plus jeunes.

Dans l'ensemble, vous avez tous trouvé que c'était une dame âgée. Autour des 75 printemps précisément.
Vous avez aussi tous compris sa frustration de ne pas être appréciée à sa juste valeur et son envie de rajeunir! sa critique envers les femmes viens surtout de la perte de sa féminité comme elle la perçoit. Veuve, plus d'enfants à élever, un corps usé : elle ne retrouve plus le rôle qu'elle a joué toute sa vie, celui de femme au foyer.
Oui, sa vie a été dure, mais pas spécialement son enfance, elle a connu le rationnement alimentaire, les longues distances à vélo, la peur de perdre des proches, celle de  ne pas pouvoir manger à sa faim chaque jour. Rien de dramatique mais assez pour s'offusquer de l'oubli et de l’insouciance de la nouvelle génération. Elle en est venue à la conclusion que plus on gâte la jeunesse, plus elle devient irrespectueuse. Elle ne nie pas la souffrance des autres, mais elle relativise. Oui, certains ont des soucis, mais ça pourrait être pire. Seulement, elle ne sait pas le dire avec les bons mots.  
Elle n'aime pas Sylvie. Bon, Sylvie s'habille mal c'est vrai mais pour elle c'est du gâchis. Comment une jeune femme peut elle malmener son corps, alors qu'elle même rêverait d'en retrouver un?
La fameuse belle-fille n'est pas détestée. Elle est surtout jalousée, car elle lui a pris le rôle de mère. SON rôle. Par conséquent, elle cherche à le retrouver auprès de son petit fils. Elle est d'une grande efficacité comme grand mère et tient à la démontrer, quitte à entrer en opposition avec la maman concernant l'éducation. Ce petit fils c'est son salut, elle retrouve un peu de sa féminité et de son utilité grâce à lui; Elle va s'adoucir et apprendre à dispenser des conseils plutôt que de critiquer amèrement!

Voilà, voilà!
avatar
Sambre
Petit crayon
Petit crayon

Féminin Messages : 251
Points : 260
Date d'inscription : 03/07/2016
Age : 27
Localisation : je suis d'ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Devinette "qui-suis"? Ou construire un personnage en quatre répliques

Message par Obtearon le Jeu 21 Juil - 11:44

"le royaume est en danger, le gouvernement ne fait rien. Il faut agir, tous avec moi"

"Au nom du peuple, nous réquisitionnons votre ferme. Nourrissez nos bêtes et mes hommes"

"En temps de guerre, il y a toujours des dommages. Je ne peux être derrière chacun de mes hommes"

"Majesté, il n'y a plus de problème de pillages sur vos terres. Voici la tête de leur chef, je l'ai éventré, et décapité moi-même."

Spoiler:

Homme d'une trentaine d'année.
Ancien militaire écarté de l'armée, pour des méthodes brutales et barbares.
Ne pense qu'à sa propre gloire.
N'a aucune considération pour le peuple.
Aime le role de chef, sans en prendre les responsabilités.
En cas de problème, la seule solution qu'il connait c'est la suppression du problème.
A le sentiment que personne ne le comprends.
Empathie/compassion -->  zéro absolu.

Spoiler:

Un gros, gros, con.


Dernière édition par Henrimage le Jeu 21 Juil - 16:25, édité 1 fois (Raison : correction)
avatar
Obtearon
Petit crayon
Petit crayon

Masculin Messages : 91
Points : 93
Date d'inscription : 29/06/2016
Age : 41
Localisation : Finistere

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Devinette "qui-suis"? Ou construire un personnage en quatre répliques

Message par Serely le Jeu 21 Juil - 14:41

J'aime beaucoup ton personnage Sambre, c'était super cohérent! Globalement, je l'ai la vieille femme en cliente qui vient baver sur les autres, critiquer, s'offusquer... J'en ai connu des comme ça, je l'imaginais parler!

Henri : c'est "En TEMPS de guerre".

Spoiler:
C'est un personnage de RPG je pense, vu qu'il n'y a pas trop de rigueur historique... Ca donne une impression de société pseudo médiéval en fait avec des termes comme "roi", ou le fait qu'il réquisitionne une ferme...   sauf que des formulations comme "au nom du peuple" ou le fait qu'il passe au-dessus du  "gouvernement" et accessoirement du roi, sont pas super d'époque. Ni vraiment les pilleurs en fait. Ou alors c'est le Bas Moyen Âge du temps des invasion barbare, mais un homme qui descend "sur le terrain" pour tuer des pilleurs est le vassal ou l'homme de liche d'un seigneur plus puissant de toute façon.  
C'est un franc tireur manifestement tête brulée  inconscient des usages. Il prend ce qu'il a à prendre sans trop s’inquiéter des conséquences. Poussé par l'urgence d'agir, il s'apprête ainsi à trahir son roi et ce pour un simple problème de pilleurs. Il a l'air assez familier du roi, pour entrer avec une tête sanguinolente dans les appartements ou la salle du trône.  
avatar
Serely
Admin

Féminin Messages : 347
Points : 403
Date d'inscription : 12/06/2016
Age : 29
Localisation : Rhône

Voir le profil de l'utilisateur http://latelierdesartistes.forumactif.org https://serelyartwork.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Devinette "qui-suis"? Ou construire un personnage en quatre répliques

Message par Mélos le Ven 22 Juil - 14:52

Le Personnage d'Henri:

"le royaume est en danger, le gouvernement ne fait rien. Il faut agir, tous avec moi"

"Au nom du peuple, nous réquisitionnons votre ferme. Nourrissez nos bêtes et mes hommes"


"En temps de guerre, il y a toujours des dommages. Je ne peux être derrière chacun de mes hommes"

"Majesté, il n'y a plus de problème de pillages sur vos terres. Voici la tête de leur chef, je l'ai éventré, et décapité moi-même."


J'ai l'impression de lire un Médiéval Fantasy xD
C'est pas Game Of Throne ça ? clown
(j'ai abandonné à la saison 2, ils utilisent de la vrai fourrure Sad )

"Je suis un homme, d'une quarantaine d'année. Je suis un commandant, un chef et j'ai des responsabilités. Ne me demandez pas pourquoi je fais tout ça, je le fais pour mon peuple, c'est ma priorité. J’abandonne complètement ma conscience et ma capacité à réfléchir indépendamment. Ce qui est bon, c'est ce qui est bon pour le peuple. Je m'oublie face à mes responsabilités que j'essaye d'accomplir. Dû moins au mieux que possible, je ne suis qu'un modeste soldat moi de même. Je salut l’effort et l’intention plutôt que les résultats, l'important est de faire qu'un face à l'adversité et d'être loyal. Je suis loyal."

Mélos
Petit crayon
Petit crayon

Masculin Messages : 275
Points : 285
Date d'inscription : 20/06/2016
Age : 21

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Devinette "qui-suis"? Ou construire un personnage en quatre répliques

Message par Miss-Entropie le Lun 25 Juil - 14:53

Spoiler:


"le royaume est en danger, le gouvernement ne fait rien. Il faut agir, tous avec moi"

Dans la théorie, on aurait un gars qui travaille en dehors du gouvernement, contre celui ci même, pour la protection du peuple

"Au nom du peuple, nous réquisitionnons votre ferme. Nourrissez nos bêtes et mes hommes"

En prenant l'excuse de protéger le peuple, il asservi le peuple. C'est donc un hypocrite qui se sert de cause pour avoir des privilèges ?

"En temps de guerre, il y a toujours des dommages. Je ne peux être derrière chacun de mes hommes"

Et en plus il considère ses guerriers comme de la chair à canon.. ? Sauf que ses guerriers, c'est des gars du peuple, non ?

"Majesté, il n'y a plus de problème de pillages sur vos terres. Voici la tête de leur chef, je l'ai éventré, et décapité moi-même."

Majesté.. Royaume, donc c'est pas un gouvernement ? Il l'appel majesté alors qu'il lui désobéi, il lui rend service tout en étant contre lui (cf phrase 1) et en ne respectant pas l’étiquette ? (Apporter une tête dans la salle du trône...)

Je suis désolé Henri, y'a trop de contradiction, je vois pas bien où tu veux en venir, d'autant que d'après ton exercice précédent, tu sembles garder pour toi les 3/4 des infos. Donc heh.

Je pense qu'on fera à l'occas' un petit rappel sur l'organisation de la société médiévale.

_________________
On nait, on vit, on crève.
Mais entre temps, il y a les frites.

Bienvenue dans notre arche de Noé du bon goût.
avatar
Miss-Entropie
Admin

Messages : 140
Points : 148
Date d'inscription : 12/06/2016
Localisation : Surf sur les lignes du temps

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Devinette "qui-suis"? Ou construire un personnage en quatre répliques

Message par Sambre le Mar 26 Juil - 11:32

Serely : une de mes grand mère est un peu comme ça, mais en plus vicieux avec plus d'attaques personnelles (dernier exemple en date : t'es une troche mais t'as raté ta vie...)et ma belle mère dans 10/15 ans risque de ressembler à mon perso  aussi. Ça m'évoque des conversations entendues à la volée aux arrêts de bus. Bref, il y a du vécu!

Henri

Spoiler:
"le royaume est en danger, le gouvernement ne fait rien. Il faut agir, tous avec moi"

royaume, gouvernement....on parle du Danemark? On a affaire à un type qui revendique, un meneur de foule, prêt à se dresser contre l'autorité. Il veut agir pour la bonne cause.

Au nom du peuple, nous réquisitionnons votre ferme. Nourrissez nos bêtes et mes hommes

On est dans un "trip medieval" pas très historique. Au nom du peuple? c'est ce qu'on dit hein! ça ressemble à une excuse pour exploiter les paysans. Il a des bêtes et des hommes, donc certainement du pouvoir. Peut être à la tête d'une petite armée sûrement financée par le "gouvernement". C'est soit un traître, soit un sophiste, ou alors un opportuniste qui retourne sa cape toujours du bon côté. En tous cas, il compte bien abuser son pouvoir aux dépens des plus faibles.

En temps de guerre, il y a toujours des dommages. Je ne peux être derrière chacun de mes hommes"

A la guerre comme à la guerre, c'est un commandant, il a de l'expérience, il sait ce que c'est que de perdre des hommes. Par contre il a une haute opinion de lui même. Comme si il était capable de protéger chacun de ses hommes, sauf qu'il ne peut pas se dédoubler! Cela dit, soit c'est effectivement un valeureux guerrier, soit il a vraiment pris la grosse tête et se cache à l'arrière en permanence pour commander les troupes. Dans ce dernier cas, c'est un lâche.

"Majesté, il n'y a plus de problème de pillages sur vos terres. Voici la tête de leur chef, je l'ai éventré, et décapité moi-même."

Okay okay! Le type est un gros barbare psychopathe. Conclusion : il fait tout cela pour le plaisir de la violence. Aucun remord, une jouissance totale de la torture. En plus il est payé et reconnu pour ça!
avatar
Sambre
Petit crayon
Petit crayon

Féminin Messages : 251
Points : 260
Date d'inscription : 03/07/2016
Age : 27
Localisation : je suis d'ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Devinette "qui-suis"? Ou construire un personnage en quatre répliques

Message par Obtearon le Mar 26 Juil - 12:52

Miss-Entropie a écrit:
Je suis désolé Henri, y'a trop de contradiction, je vois pas bien où tu veux en venir, d'autant que d'après ton exercice précédent, tu sembles garder pour toi les 3/4 des infos. Donc heh.
Je me rends compte que cet exercice est difficile pour moi.

En fait je m'aperçois que quand je crée un personnage, je pars d'un comportement observé, puis j'imagine la personne à partir de ce comportement.
Pour la construire, je lui greffe d'autres comportements observés, c'est de là que viennent les contradictions. Par contre de ce que j'observe, chaque humain est justement sujet à ces contradictions, suivant l'événement, et l'état de fatigue, il ne réagit pas tout à fait pareil.

Pour reprendre le contexte de cet exercice :
Autant analyser, c'est assez simple, quoique succint.
Autant créer à partir de rien, je n'y arrive pas. C'est soit trop simpliste (le militaire) ou trop dense (la femme). Je crois que je ne sais pas donner consciemment, c'est comme si je balançais un truc, et que je me disais l'autre comprendra. J'ai la flemme de rentrer dans les détails, je trouve ça chiant au possible, du coup je me dis que l'autre trouvera ça chiant également. pale

Je ne sais pas si c'est le but de l'exercice, mais en tout cas j'apprends à donner le bon niveau de détail, ... bon ya encore du boulot, mais j'ai la sensation de progresser. Merci.



"le royaume est en danger, le gouvernement ne fait rien. Il faut agir, tous avec moi"
"Au nom du peuple, nous réquisitionnons votre ferme. Nourrissez nos bêtes et mes hommes"
"En temps de guerre, il y a toujours des dommages. Je ne peux être derrière chacun de mes hommes"
"Majesté, il n'y a plus de problème de pillages sur vos terres. Voici la tête de leur chef, je l'ai éventré, et décapité moi-même."

ce que j'avais écrit juste après:
]
Homme d'une trentaine d'année.
Ancien militaire écarté de l'armée, pour des méthodes brutales et barbares.
Ne pense qu'à sa propre gloire.
N'a aucune considération pour le peuple.
Aime le role de chef, sans en prendre les responsabilités.
En cas de problème, la seule solution qu'il connait c'est la suppression du problème.
A le sentiment que personne ne le comprends.
Empathie/compassion -->  zéro absolu.

description du personnage après vos réponses:

Pour imaginer le personnage du militaire, j'ai fait ainsi :
- Un gars qui s'est fait écarté du corps militaire.
- Pour lui il était dans son droit, pour sa hierachie il a dépassé les bornes (tortures mode cirseï )
- depuis qu'il n'est plus du coté de l'état, il n'a plus de légitimité pour agir comme il le faisait avant.
- il trouve le pretexte des pillages, pour retrouver cette légitimité. Et il le fait en utilisant le populisme (regarder on tue et on pille, et rien n'est fait).
- pour la réquisition, je me suis posé la question du ravitaillement de sa petite armée. Du coup j'ai trouvé cette solution, il prends ce dont il a besoin, et cela en utilisant le pouvoir de la légitimité acquise sur la phrase précédente.
- il n'a en effet aucune considération pour ces hommes. Par contre cette phrase n'était pas dans le sens de la chair à canon, il était dans le sens que ces hommes pillaient et volaient.
- et enfin le dernier, le roi donne des auditions publiques. Il s'est donc présenté à ces auditions pour présenter son fait d'arme. Il est certain que sa majesté va le couvrir  d'or pour avori réussi là où personne ne faisait rien. Pour la tete, admettons qu'il l'a mis dans une boite, et qu'il l'est sorti au moment de l'audience. Il a passé tous les controles, car c'est ancien militaire, il a donc un réseau qui lui doit quelques faveurs.

euh ... du coup, en répondant, je le trouve bien plus cohérent. En fait ce que je n'arrive pas à faire, c'est d'imaginer un personnage sans interaction. Il me faut forcement un rebond, s'il n'y a pas de rebond, le personage n'a pas de consistance.

Serely:


C'est un personnage de RPG je pense, vu qu'il n'y a pas trop de rigueur historique
Oui

mais un homme qui descend "sur le terrain" pour tuer des pilleurs est le vassal ou l'homme de liche d'un seigneur plus puissant de toute façon
Tu as raison. Quand je l'ai écrit il n'avait pas de supérieur. Il avait donc une position hiérarchique élevée, qui plus est proche du roi. Ancien commandeur de la garde royale, ça collerait ?

C'est un franc tireur manifestement tête brulée  inconscient des usages.
Pour moi, il est conscient des usages, par contre il n'en comprends pas l'utilité pour lui. Il est au dessus de ça.

Il prend ce qu'il a à prendre sans trop s’inquiéter des conséquences. Poussé par l'urgence d'agir, il s'apprête ainsi à trahir son roi et ce pour un simple problème de pilleurs.
Oui, mais lui ne le voit pas comme une trahison.

Il a l'air assez familier du roi, pour entrer avec une tête sanguinolente dans les appartements ou la salle du trône.
Du coup, ancien commandeur de la garde royale ça colle.

Mélos:


J'ai l'impression de lire un Médiéval Fantasy
C'est pas Game Of Throne ça ?
Oui

"Je suis un homme, d'une quarantaine d'année. Je suis un commandant, un chef et j'ai des responsabilités.
Non, il n'en a plus.

Ne me demandez pas pourquoi je fais tout ça,
il le fait pour retrouver ces anciennes repsonsabilités.

je le fais pour mon peuple, c'est ma priorité.
J’abandonne complètement ma conscience et ma capacité à réfléchir indépendamment. Ce qui est bon, c'est ce qui est bon pour le peuple.  
Non, il se sert du peuple. Il n'a cure des gens, ce qui l'interesse c'est d'etre reconnu comme membre de la garde rapprochée du roi.
Les pilleurs ne sont qu'un pretexte.

Je m'oublie face à mes responsabilités que j'essaye d'accomplir. Dû moins au mieux que possible, je ne suis qu'un modeste soldat moi de même. Je salut l’effort et l’intention plutôt que les résultats, l'important est de faire qu'un face à l'adversité et d'être loyal. Je suis loyal."
Non, il n'est pas loyal, hormis envers lui-meme. Et il n'est pas modeste.

Miss-Entropie:

Miss-Entropie a écrit:
Dans la théorie, on aurait un gars qui travaille en dehors du gouvernement,
Oui
Miss-Entropie a écrit:
contre celui ci même, pour la protection du peuple
Il n'a pas l'impression de travailler contre. Il est populiste genre Donald Trump.
Miss-Entropie a écrit:
En prenant l'excuse de protéger le peuple, il asservi le peuple. C'est donc un hypocrite qui se sert de cause pour avoir des privilèges ?
Bien vu. Pour retrouver ces privilèges.
Miss-Entropie a écrit:
Et en plus il considère ses guerriers comme de la chair à canon.. ? Sauf que ses guerriers, c'est des gars du peuple, non ?
J'avais écrit la phrase dans le sens où ces hommes pillaient, et volaient, et que lui en tant que chef trouvait ça tout à fait normal.
Miss-Entropie a écrit:
Majesté.. Royaume, donc c'est pas un gouvernement ?
Une monarchie avec conseil restreint, ou monarchie avec parlement.
Miss-Entropie a écrit:
Il l'appel majesté alors qu'il lui désobéi, il lui rend service tout en étant contre lui (cf phrase 1) et en ne respectant pas l’étiquette ? (Apporter une tête dans la salle du trône...)
il est persuadé d'agir pour sa majesté.

Sambre:

Sambre a écrit:
royaume, gouvernement....on parle du Danemark? On a affaire à un type qui revendique, un meneur de foule, prêt à se dresser contre l'autorité. Il veut agir pour la bonne cause.
Oui. Il sait entrainer les gens dans sa cause, bonne ou mauvaise.
Sambre a écrit:
On est dans un "trip medieval" pas très historique. Au nom du peuple?
S'il avait été dans son ancien poste, il aurait dit au nom de sa majesté.
Sambre a écrit:
c'est ce qu'on dit hein! ça ressemble à une excuse pour exploiter les paysans.
Oui.
Sambre a écrit:
Il a des bêtes et des hommes, donc certainement du pouvoir. Peut être à la tête d'une petite armée sûrement financée par le "gouvernement".
C'est pour ça que j'ai pris des pilleurs, du coup il a plutot une bande, qu'une armée.
J'aurais du préciser le nombre (pour moi, c'est une dizaine), ou la dimension de la ferme (genre la petite maison dans la prairie)
Sambre a écrit:
C'est soit un traître, soit un sophiste, ou alors un opportuniste qui retourne sa cape toujours du bon côté.
disons un opportuniste, charismatique.
Sambre a écrit:
En tous cas, il compte bien abuser son pouvoir aux dépens des plus faibles.
Oui
Sambre a écrit:
A la guerre comme à la guerre, c'est un commandant, il a de l'expérience, il sait ce que c'est que de perdre des hommes. Par contre il a une haute opinion de lui même. Comme si il était capable de protéger chacun de ses hommes, sauf qu'il ne peut pas se dédoubler! Cela dit, soit c'est effectivement un valeureux guerrier, soit il a vraiment pris la grosse tête et se cache à l'arrière en permanence pour commander les troupes. Dans ce dernier cas, c'est un lâche.
Vous avez tous pensé à la chair à canon sur cette phrase. J'aurais du précisé ce qu'il qualifie de normal en tant de guerre genre
"Oh allons,  nous sommes en guerre. Je ne peux être derrière tous mes hommes, pour éviter quelques pillages, et vols."

Sambre a écrit:
Okay okay! Le type est un gros barbare psychopathe. Conclusion : il fait tout cela pour le plaisir de la violence. Aucun remord, une jouissance totale de la torture. En plus il est payé et reconnu pour ça!
Oui, par contre il le fait gratos, et espère que ces actes de barbares soient vu comme des faits héroïques.
avatar
Obtearon
Petit crayon
Petit crayon

Masculin Messages : 91
Points : 93
Date d'inscription : 29/06/2016
Age : 41
Localisation : Finistere

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Devinette "qui-suis"? Ou construire un personnage en quatre répliques

Message par Serely le Mar 26 Juil - 13:46

IL n'y a aucune logique à ton personnage et à son contexte, Henri. C'est un fait. Une société monarchique fonctionne dans un certain sens, avant de créer ce genre de personnage, il est de bon ton de faire des recherches. Sinon on peut justifier n'importe quoi n'importe comment et ce n'est pas loyal pour les personnes qui te lisent et qui tentent de décrypter. Donc la prochaine fois, applique la règle d'or de tout bon romancier : on écrit sur ce qu'on connait (mais pas sur de l'intime). Si tu considères ça chiant, bah ne fais pas. Sans dire d'être de gros connards élitistes, mais on attend un certain niveau de qualité et de travail, certains veulent et voudront devenir professionnels.


Serely : une de mes grand mère est un peu comme ça, mais en plus vicieux avec plus d'attaques personnelles (dernier exemple en date : t'es une troche mais t'as raté ta vie...)et ma belle mère dans 10/15 ans risque de ressembler à mon perso aussi. Ça m'évoque des conversations entendues à la volée aux arrêts de bus. Bref, il y a du vécu!

Oui je vois effectivement, tu avais de la source documentaire! C'est ce qui rend ton personnage intéressant justement, les mécanismes sont simples mais pas simplistes et peuvent se retrouver facilement dans la vie réelle comme dans les romans.

Allé, un petit nouveau :

"Non, c'est pas moi j'ai rien fait!! C'est pas juste!"
"Maman, maman, maman! Regarde ce que j'ai fait! Il est trop rigolo ce bonhomme, regarde!"
" Mais lui il a fait PIRE!! C'est lui qui a commencé! Et puis lui il m'a tapé!"
"Hey viens voir! Il est super, cet insecte! On dirait celui que j'ai vu dans mon livre, il est tout bizarre!"

Spoiler:
C'est un enfant qui a entre 8 et 10ans. Enthousiaste et dynamique, il a une imagination débordante et s'intéresse à plein de sujets différents. Il aime lire des livres et retrouver l'information dans le monde réel. Sa mère étant un peu absente, il est en compétition avec son frère/soeur pour l'attention de la mère, qui est parfois un peu débordée et a tendance à trancher sans trop connaitre les tenants et aboutissants d'une situation. Nait ainsi un certain sentiment d'injustice, qu'il compense en s'indignant, voire avec un peu de mauvaise foi.

_________________
"un mauvais dessin ne fait pas de moi un mauvais dessinateur"
" Il est impossible d'apprendre sans comprendre, et de comprendre sans savoir."
"Un jour j'étais contente d'avoir trouvé la lumière, avant de réaliser que je venais juste de me cogner la tête."
avatar
Serely
Admin

Féminin Messages : 347
Points : 403
Date d'inscription : 12/06/2016
Age : 29
Localisation : Rhône

Voir le profil de l'utilisateur http://latelierdesartistes.forumactif.org https://serelyartwork.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Devinette "qui-suis"? Ou construire un personnage en quatre répliques

Message par Miss-Entropie le Mar 26 Juil - 18:26

En fait je m'aperçois que quand je crée un personnage, je pars d'un comportement observé, puis j'imagine la personne à partir de ce comportement.
Pour la construire, je lui greffe d'autres comportements observés, c'est de là que viennent les contradictions. Par contre de ce que j'observe, chaque humain est justement sujet à ces contradictions, suivant l'événement, et l'état de fatigue, il ne réagit pas tout à fait pareil.

En fait, si. Une personne est cohérente. Greffer deux patterns de deux personnes différentes ne risque pas de marcher à mon avis. Les gens qui se contredisent sont souvent malhonnêtes (avec eux même principalement) et quand ça sort dans un état "second" (fatigue, ect) il ne s'agit que de ce qu'ils pensent vraiment. Mais même là, c'est cohérent avec le reste. Parce que fondamentalement une personne cherche quelque chose et ses actions sont influencées par cette recherche.

Autant analyser, c'est assez simple, quoique succint.
Autant créer à partir de rien, je n'y arrive pas. C'est soit trop simpliste (le militaire) ou trop dense (la femme). Je crois que je ne sais pas donner consciemment, c'est comme si je balançais un truc, et que je me disais l'autre comprendra. J'ai la flemme de rentrer dans les détails, je trouve ça chiant au possible, du coup je me dis que l'autre trouvera ça chiant également. pale

Et bien non. C'est bien là tout le truc de l'exercice : se faire comprendre avec des phrases les plus précises et pertinentes possibles.
Si tu as la flemme de faire l'exercice jusqu'au bout, tu peux être qu'analyste. Rien ne t'oblige à faire quelque chose qui te contraint, je rappelle que la communauté est basée sur le volontariat spontané.
Si on se casse la tête à trouver des exercices (Plus Serely que moi, d'ailleurs) c'est pas pour rien. Il y a un but, un point sur lequel on travail qui nous semble intéressant. L'exercice peut ne pas être pertinent, mais pour qu'on s'en aperçoive il faut jouer le jeu jusqu'au bout et faire l'exercice proprement, ou ne pas le faire. Un manque de popularité et donc de participation peut aussi nous pousser à changer les intitulés, trouver les angles qui marchent et ne marchent pas.

Je rappelle, une dernière fois, que personne n'est obligé de faire les exercices, mais qu'il faut, si on si colle, jouer parfaitement le jeu et les faire au mieux possible.

Je précise ceci histoire d'être clair une bonne fois pour toute et vis à vis de tout le monde que, à mon sens, ce n'est pas le genre d'attitude à avoir en communauté.

Je suis, ceci dit, content que ça t’ait permis de t'améliorer, mais les progrès auraient été plus grands si tu avais fais l'exercice à 100% en essayant d'être compris par tes lecteurs.
Prends le temps de construire un personnage cohérent et d'en créer une image parlante en quatre phrases, la qualité prime vraiment sur la quantité dans cet exercice. C'est effectivement compliqué, mais ça aide pour l'écriture.

Pour Serely :
Je prendrais le temps de réfléchir à ton personnage plus tard, si personne n'a répondu entre temps, j'éditerais pour éviter les doubles posts, sinon je répondrais simplement. ^^

_________________
On nait, on vit, on crève.
Mais entre temps, il y a les frites.

Bienvenue dans notre arche de Noé du bon goût.
avatar
Miss-Entropie
Admin

Messages : 140
Points : 148
Date d'inscription : 12/06/2016
Localisation : Surf sur les lignes du temps

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Devinette "qui-suis"? Ou construire un personnage en quatre répliques

Message par Mélos le Mer 27 Juil - 12:38


Le Personnage de Serely:

"Non, c'est pas moi j'ai rien fait!! C'est pas juste!"
"Maman, maman, maman! Regarde ce que j'ai fait! Il est trop rigolo ce bonhomme, regarde!"
" Mais lui il a fait PIRE!! C'est lui qui a commencé! Et puis lui il m'a tapé!"
"Hey viens voir! Il est super, cet insecte! On dirait celui que j'ai vu dans mon livre, il est tout bizarre!"


"Je suis un enfant, j'ai entre six et dix ans (période correspondante à la "seconde enfance", l'âge d'or de la scolarité, je fais en même temps plaisir à Sambre avec mes connaissances du développement de l'enfant xD (cf. psychologie de l'enfant)). Je me forme, j'apprends tous plein de nouvelle chose à l'école et je veux le montrer à maman pour être reconnu comme un enfant modèle à ses yeux. Je suis souvent bien récompensé et j'utilise chaque occasion pour attirer son attention, tout ce que j'apprends je l'utilise à l’occasion. Je fais tout cela car mon petit frère, pas encore scolarisé, me fait de l'ombre et est le centre de l'attention de maman. Je suis un peu jaloux et de ce fait assez nerveux avec lui. C'est moi que maman doit préférer normalement."

Bref, coming soon, bon courage Serely. Laughing

Mélos
Petit crayon
Petit crayon

Masculin Messages : 275
Points : 285
Date d'inscription : 20/06/2016
Age : 21

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Devinette "qui-suis"? Ou construire un personnage en quatre répliques

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum