(Violences) Les nouvelles de Serely

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

(Violences) Les nouvelles de Serely

Message par Serely le Mer 29 Juin - 9:17

De temps en temps, l'envie d'écrire me reprend. Il suffit que je regarde un film, une série ou que je lise un film parfois pour ressentir la petite pointe qui me pousse à le faire. Alors voilà une petite nouvelle.

L'homme bravait le blizzard chaud. Malgré le vent de face, il poursuivait son chemin, têtu, refusant de se soumettre aux éléments hostiles. La poussière et les cendres soulevées par les vents frappait son casque comme autant de petits insectes harceleurs. Sa combinaison de survie l'isolait et le protégeait de la furie extérieure. Derrière lui, l'épave fumante de son vaisseau se faisait dévorer par la planète étrangère. Concentré sur sa marche, il ne put remarquer que sa venue avait été observée par trois pairs d'yeux perchés sur un monticule de roche volcanique.  
L'homme s'était réfugié dans une anfractuosité rocheuse. Il consultait son dispositif électronique au poignet, mais les instruments de mesure semblaient perturbés par la fureur de l'exoplanète. Impossible de déterminer sa position GPS. Pas de nord, de sud lisible pour sa boussole. Il tenta d'envoyer un message de SOS en binaire au vaisseau-mère. Ce code simple aurait plus de chances d'atteindre le poste de réception, là-haut. Il fit le point sur la mission. Elle avait échoué, de toute façon. Le matériel de prélèvements et les dispositifs de mesure avaient cuits dans le vaisseau. De même que la scientifique sensée les utiliser. Lui n'était que le pilote chargé de la mener sur le sol de cette fichue planète, et de la ramener au vaisseau mère ensuite. Il avait perdu le contrôle de son appareil. Ami fidèle qui en avait vu de vertes et des pas mures mais qui avait toujours tenu le coup. Jusqu'à ce jour. Alors qu'il amorçait la manœuvre lui permettant d'entrer dans l'atmosphère de ce drôle de monde, une sorte de vague secousse très intense s'était emparée de la machine qui, dans un soubresaut, avait déviée de sa course. Le pilote avait tenté de reprendre le contrôle, mais plus aucune commande ne répondait, plus aucun capteurs, rien. Il se souvenait des hurlements hystériques de la femme dans son dos qui ajoutaient une touche surréaliste au chaos ambiant. De partout, des sonneries se déchaînaient dans l'habitacle; des lumières rouges irradiaient leurs sombres prémonitions... Et les voilà ballotés dans un avion en papier perdu au milieu des vents...  

Il actionna la commande "distribution d'eau" de sa combinaison, et en bu avec parcimonie. Si les humains étaient parvenus à synthétiser la nourriture pour la passer directement en intraveineuse sans trop frustrer l'estomac, pour l'eau il en allait autrement. La combinaison était équipée d'un récupérateur d'eau, pas de gaspillage mais il semblait que le corps humain avait besoin d'avoir assimilé l'eau par la bouche pour ressentir une impression d'hydratation. Puis il regarda autour de lui. En dehors de sa grotte, la tempête de feu faisait toujours rage. A l'intérieur, la roche noire restait immobile et impassible. La poussière et la cendre jouaient parfois à faire de petits tourbillon lorsqu'une mince langue d'air parvenait sous la roche. C'était cette roche, justement, qui avait poussé la scientifique à emmerder le commandant pour venir faire des prélèvements sur ce monde. Cette roche chargée d'un minéral unique en son genre, apparemment capable de donner la vie; ou doté d'une conscience. Le pilote passait une main dessus, en l'observant. A l'intérieur des creux et de la surface grêlée, il put y voir des veines légèrement iridescente. Toute convergeaient vers le sol, et semblaient s'y enfoncer. L'image des vaisseaux sanguins, qu'il avait visualisé en cours une fois, s'imposa brutalement à son esprit. Mais il la balaya rapidement. Il décida de dormir, et programma son moniteur sur " cycle de sommeil unique". Assis, adossé contre la paroi rocheuse, il s'endormit.  

Ce fut sa combinaison qui le réveilla d'une décharge d'adrénaline. En face de lui, trois pairs d'yeux rougeoyants l'observaient, parfaitement ronds et disposés en triangle dans une face triangulaire elle aussi. La créature se tenait accroupie, dans une position évoquant vaguement le gorille des temps anciens. Mais là s'arrêtait la comparaison avec l'organique. Elle ressemblait à une machine composée de roche volcanique. L'homme voulu se redresser... Mais ne put achever son mouvement. Dans son dos, la roche avait fusionnée avec sa combinaison. Et son casque, aussi. Il ne pouvait plus bouger la tête. Pourquoi sa combinaison ne l'avait pas réveillé plus tôt? La roche en prendrait-elle le contrôle? Alors qu'un sentiment d'horreur lui glaçait les tripes, la créature s'approcha et pointa un bras sentencieux droit sur lui.

"Créature molle pas bienvenue ici."

Un froid intense lui remonta le long de l'échine. La chose communiquait par télépathie.

"Peuple roche vouloir paix. Créatures molles amener chaos, destruction, maladie. Vous mourir. Toi messager, toi devenir antenne."

L'homme ressentit un énorme spasme, pendant que la roche s'infiltrait brutalement au centre de son système nerveux.

Quelque part en orbite autour de la planète de feu, le vaisseau-mère reçu ce message provenant du pilote sur sa console principale :

"Créatures molles vous pas venir. Plus jamais. Peuple roche vouloir paix, créatures molles amener chaos, destruction,. maladie. Si vous venir, vous mourir, nous manger vous par roche. Créatures molles vous pas venir. Plus jam..."

Le commandant comprit alors que les rumeurs étaient fondées. Un peuple d'hommes-machines auto-générés par le biais d'une roche vivante vivaient bien là-bas, partageant une conscience unique, plus proche des fourmis que de l'humanité. Comprenant que son pilote était perdu, il ordonna à son équipe d'amorcer les manœuvres pour quitter le système solaire de cette exoplanète.

C'est ainsi que pendant des centaines d'années, tout vaisseau en orbite autour de cette planète recevait le même message diffusé en boucle :

"Créatures molles vous pas venir..."


Dernière édition par Serely le Ven 1 Juil - 17:37, édité 1 fois
avatar
Serely
Admin

Féminin Messages : 347
Points : 403
Date d'inscription : 12/06/2016
Age : 29
Localisation : Rhône

Voir le profil de l'utilisateur http://latelierdesartistes.forumactif.org https://serelyartwork.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Violences) Les nouvelles de Serely

Message par Mélos le Mer 29 Juin - 15:57

Ouah Creepy !

Super intéressante cette nouvelle.

J'aimerai bien voir à quoi ces créatures machina rocheuses ressemblent héhé Pourquoi pas essayer de les dessiner ? Razz

Mélos
Petit crayon
Petit crayon

Masculin Messages : 275
Points : 285
Date d'inscription : 20/06/2016
Age : 20

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Violences) Les nouvelles de Serely

Message par Miss-Entropie le Mer 29 Juin - 16:33

Putain classe ! Vraiment !

J'ai l'impression que tu t'es un peu essoufflée vers la fin, "fin... elle est amenée avec moins de verve que le reste. Mais je me fais peut-être des idées ?

J'aimerai bien voir à quoi ces créatures machina rocheuses ressemblent héhé Pourquoi pas essayer de les dessiner ? Razz

Oh la bonne idée !

_________________
On nait, on vit, on crève.
Mais entre temps, il y a les frites.

Bienvenue dans notre arche de Noé du bon goût.
avatar
Miss-Entropie
Admin

Messages : 140
Points : 148
Date d'inscription : 12/06/2016
Localisation : Surf sur les lignes du temps

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Violences) Les nouvelles de Serely

Message par Serely le Mer 29 Juin - 16:58

Hey merci!
Je pense que ça vaudra le coup de faire une illu de cetyte créature, on verra quand je m'en sentirai de la faire ^^ C'est une bonne idée!
Et sinon oui je me suis peut-être un peu essoufflée. enfin je savais où j'allais, j'ai arrêté de penser je crois.

_________________
"un mauvais dessin ne fait pas de moi un mauvais dessinateur"
" Il est impossible d'apprendre sans comprendre, et de comprendre sans savoir."
"Un jour j'étais contente d'avoir trouvé la lumière, avant de réaliser que je venais juste de me cogner la tête."
avatar
Serely
Admin

Féminin Messages : 347
Points : 403
Date d'inscription : 12/06/2016
Age : 29
Localisation : Rhône

Voir le profil de l'utilisateur http://latelierdesartistes.forumactif.org https://serelyartwork.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Violences) Les nouvelles de Serely

Message par Obtearon le Mer 29 Juin - 17:30

J'ai bien aimé. Ca donne envie. Le pilote prends de plus en plus de consistance, et puis d'un coup il disparait.

Pourquoi avoir dis que les créatures molles apportent la maladie ?
avatar
Obtearon
Petit crayon
Petit crayon

Masculin Messages : 91
Points : 93
Date d'inscription : 29/06/2016
Age : 41
Localisation : Finistere

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Violences) Les nouvelles de Serely

Message par Serely le Mer 29 Juin - 18:29

Parce qu'elles ponctionnent la terre, la roche et apportent des bactéries inconnues ^^

_________________
"un mauvais dessin ne fait pas de moi un mauvais dessinateur"
" Il est impossible d'apprendre sans comprendre, et de comprendre sans savoir."
"Un jour j'étais contente d'avoir trouvé la lumière, avant de réaliser que je venais juste de me cogner la tête."
avatar
Serely
Admin

Féminin Messages : 347
Points : 403
Date d'inscription : 12/06/2016
Age : 29
Localisation : Rhône

Voir le profil de l'utilisateur http://latelierdesartistes.forumactif.org https://serelyartwork.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Violences) Les nouvelles de Serely

Message par Miss-Entropie le Mer 29 Juin - 18:34

C'est d'ailleurs bien trouvé le fait que la position de la créature évoque celle d'un gorille, vu qu'ils sont effectivement TRES vulnérable aux bactéries humaines.

_________________
On nait, on vit, on crève.
Mais entre temps, il y a les frites.

Bienvenue dans notre arche de Noé du bon goût.
avatar
Miss-Entropie
Admin

Messages : 140
Points : 148
Date d'inscription : 12/06/2016
Localisation : Surf sur les lignes du temps

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Violences) Les nouvelles de Serely

Message par Obtearon le Jeu 30 Juin - 8:02

Ca tourne en boucle :
- le pilote qui est devenu une antenne :
Est il toujours vivant/conscient après des centaines d'années ?
Un peu comme dans la corneille dans GOT
- Le commandant n'était pas américain (ou du moins typé militaire américain)
- Il y a bien un gland qui va se dire, ils sont sensibles à la maladie, on les explose car ils nous ont attaqué

Il y a un truc que j'affectionne particulierement, il y a une cohérence entre l'image du gorille et le message. Tu l'as fait consciement pendant l'écriture, ou tu t'en es aperçu quand Miss-entropie l'a écrit ?

En écrivant mon premier roman, je me suis aperçu que je n'avais pas conscience de tous les  symboles que j'avais utilisé.

J'aime beaucoup cet affect, on arrive à etre surpris par ce que l'on écrit.
avatar
Obtearon
Petit crayon
Petit crayon

Masculin Messages : 91
Points : 93
Date d'inscription : 29/06/2016
Age : 41
Localisation : Finistere

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Violences) Les nouvelles de Serely

Message par Serely le Jeu 30 Juin - 8:09

Bah justement, toute la puissance de l'effet est dû à l'extrapolation. C'est à vous de vous faire votre histoire dans votre tête. J'ai laissé des indices - la créature parle de "maladie", le désigne assez clairement l'inconnu, n'a pas attendu que l'homme agisse pour le détruire. Le fait que la scientifique avait entendu parler de la roche.
J'ai laissé pas mal d'indices aussi sur la nature symbiotique de toute la planète, le côté organique et vivant du minéral. Et d'autres sur la condition de l'être humain.

Quant au symbole du gorille, non il m'est venu d'instinct.

_________________
"un mauvais dessin ne fait pas de moi un mauvais dessinateur"
" Il est impossible d'apprendre sans comprendre, et de comprendre sans savoir."
"Un jour j'étais contente d'avoir trouvé la lumière, avant de réaliser que je venais juste de me cogner la tête."
avatar
Serely
Admin

Féminin Messages : 347
Points : 403
Date d'inscription : 12/06/2016
Age : 29
Localisation : Rhône

Voir le profil de l'utilisateur http://latelierdesartistes.forumactif.org https://serelyartwork.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Violences) Les nouvelles de Serely

Message par Sambre le Lun 4 Juil - 20:07

J'ai beaucoup lire des recueils de nouvelles. D'ailleurs c'est mon genre préféré. C'est court mais exigent, ça demande d'être capable d'embarquer le lecteurs en peu de mots. Une des règles principales, c'est la chute. Ici elle me semble respectée. Une nouvelle peut s'insérer dans un contexte qui nous est inconnu et qu'on devine, juste le nécessaire pour comprendre. Après il peut y avoir plusieurs nouvelles qui se passent dans le même monde, et chacune nous apporte de nouveaux détails sur cet univers propre à l'auteur.

En dehors de ça, j'apprécie la science fiction mais je n'ai jamais été fan Space opera ou de Planet opera ^^

PS : j'ai trouvé une faute! dans la quatrième ligne de ton post...je te laisse chercher?
avatar
Sambre
Petit crayon
Petit crayon

Féminin Messages : 251
Points : 260
Date d'inscription : 03/07/2016
Age : 27
Localisation : je suis d'ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Violences) Les nouvelles de Serely

Message par Serely le Mer 6 Juil - 18:50

En dehors de ça, j'apprécie la science fiction mais je n'ai jamais été fan Space opera ou de Planet opera ^^

Moi non plus. Surtout parce que les gens ont souvent eu tendance à confondre ces genres. Je suis désolée mais la SF pose des questions que le space opéra ne pose pas. Les trois quart du temps, on classe en SF ce qui est proche de la Fantasy futuriste. Ca a son intérêt, mais c'est pas de la SF.

Après il peut y avoir plusieurs nouvelles qui se passent dans le même monde, et chacune nous apporte de nouveaux détails sur cet univers propre à l'auteur.

Oui c'est tout à fait ça ^^ En fait l'écriture me sert de défouloir et aussi de "débridoire" à créativité. J'ai remarqué que j'avais plus d'idées lorsque j'écrivais, même un petit peu, pour le dessin. Et puis c'est vachement bien pour développer un univers, des personnages, créer des images mentales, des émotions et pousser à la créativité et à l'inventivité ^^

La faute?

sa venue avait été observée par trois pairs d'yeux perchés sur un monticule de roche volcanique.

Ah oui y'a un "e" à paires effectivement ^^ Il s'était enfuit le coquin, la phrase lui faisait peur!

_________________
"un mauvais dessin ne fait pas de moi un mauvais dessinateur"
" Il est impossible d'apprendre sans comprendre, et de comprendre sans savoir."
"Un jour j'étais contente d'avoir trouvé la lumière, avant de réaliser que je venais juste de me cogner la tête."
avatar
Serely
Admin

Féminin Messages : 347
Points : 403
Date d'inscription : 12/06/2016
Age : 29
Localisation : Rhône

Voir le profil de l'utilisateur http://latelierdesartistes.forumactif.org https://serelyartwork.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Violences) Les nouvelles de Serely

Message par Sambre le Jeu 7 Juil - 13:50

Je crois que ce que je préfère c'est l'anticipation, l'uchronie, le post apo. Le cyber punk si il est pas trop kitsch aussi!

Est-ce que tu classes le steampunk en SF? c'est une forme de rétro futurisme au final. Et la dystopie? l'uchronie?

Ce sont des genres que j'apprécie mais que j'ai du mal à resituer dans la grande classification littéraire. Déjà que la plupart des librairie ne savent pas ce que le mot fantastique veut dire...quand on voit le rangement en rayon on rigole. Si on commence à parler de sous-genres on les a perdu.
avatar
Sambre
Petit crayon
Petit crayon

Féminin Messages : 251
Points : 260
Date d'inscription : 03/07/2016
Age : 27
Localisation : je suis d'ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Violences) Les nouvelles de Serely

Message par Serely le Jeu 7 Juil - 14:21

Je crois que ce que je préfère c'est l'anticipation, l'uchronie, le post apo. Le cyber punk si il est pas trop kitsch aussi!

Oui pareil! Pour le cyberpunk, j'aime beaucoup William Gibson, c'est vraiment l'esprit cyberpunk avec cette vision pessimiste de l'avenir.


Est-ce que tu classes le steampunk en SF? c'est une forme de rétro futurisme au final. Et la dystopie? l'uchronie?

Si il y a des repères historiques très clairs, uchronie. Sinon, c'est de la fantasy steampunk. C'est d'ailleurs plus souvent de la fantasy.

Ce sont des genres que j'apprécie mais que j'ai du mal à resituer dans la grande classification littéraire. Déjà que la plupart des librairie ne savent pas ce que le mot fantastique veut dire...quand on voit le rangement en rayon on rigole. Si on commence à parler de sous-genres on les a perdu.

Oui... A moins de tomber sur des passionnés du genre, oui. La plupart du temps c'est romans classiques et manuels scolaires.

_________________
"un mauvais dessin ne fait pas de moi un mauvais dessinateur"
" Il est impossible d'apprendre sans comprendre, et de comprendre sans savoir."
"Un jour j'étais contente d'avoir trouvé la lumière, avant de réaliser que je venais juste de me cogner la tête."
avatar
Serely
Admin

Féminin Messages : 347
Points : 403
Date d'inscription : 12/06/2016
Age : 29
Localisation : Rhône

Voir le profil de l'utilisateur http://latelierdesartistes.forumactif.org https://serelyartwork.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Violences) Les nouvelles de Serely

Message par Miss-Entropie le Jeu 7 Juil - 14:26

Est-ce que tu classes le steampunk en SF? c'est une forme de rétro futurisme au final. Et la dystopie? l'uchronie?

D'un point de vu technique, ce sont deux styles séparé qui peuvent être ensemble.
Steam = Néo-victorien, machine à vapeur, révolution industriel.
Punk = Histoire centrée autour du fait de lutter contre une autorité oppressive.

Du coup, ça peut être de la SF comme de la fantasy.

Dystopie et uchronie se calent directement dans l'idée du récit d'anticipation, et donc de SF. Bien que la science ici soit sociale, c'est pas incompatible du tout.

Déjà que la plupart des librairie ne savent pas ce que le mot fantastique veut dire...quand on voit le rangement en rayon on rigole. Si on commence à parler de sous-genres on les a perdu.

Oui, c'est assez dramatique que les entités chargées de cette classification soit infoutues de le faire correctement... Mais bon, la confusion est commercialement confortable, donc je suppose qu'il y a une raison.

_________________
On nait, on vit, on crève.
Mais entre temps, il y a les frites.

Bienvenue dans notre arche de Noé du bon goût.
avatar
Miss-Entropie
Admin

Messages : 140
Points : 148
Date d'inscription : 12/06/2016
Localisation : Surf sur les lignes du temps

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Violences) Les nouvelles de Serely

Message par Sambre le Jeu 7 Juil - 16:46

Merci pour les précisions!
Le meilleur c'est le rayon Bite Lit! (bite literature, vampirisme à l'eau de rose, tout ça)
*ironie +++*
avatar
Sambre
Petit crayon
Petit crayon

Féminin Messages : 251
Points : 260
Date d'inscription : 03/07/2016
Age : 27
Localisation : je suis d'ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Violences) Les nouvelles de Serely

Message par Miss-Entropie le Jeu 7 Juil - 17:46

C'est marrant parce qu'avec "bite" et "lit" j'imagine pas exactement du romantisme. Heheheheh

Bon, des vampires ça peut s'arranger, pour peu qu'ils soient bien heh.... Fort. Voilà, fort.

_________________
On nait, on vit, on crève.
Mais entre temps, il y a les frites.

Bienvenue dans notre arche de Noé du bon goût.
avatar
Miss-Entropie
Admin

Messages : 140
Points : 148
Date d'inscription : 12/06/2016
Localisation : Surf sur les lignes du temps

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Violences) Les nouvelles de Serely

Message par Serely le Jeu 7 Juil - 18:58

C'est l'histoire d'un vampire qui a séduit une fille bourrée dans un bar. Il lui suça le sang. Il mourut d'une cirrhose. FIN.

_________________
"un mauvais dessin ne fait pas de moi un mauvais dessinateur"
" Il est impossible d'apprendre sans comprendre, et de comprendre sans savoir."
"Un jour j'étais contente d'avoir trouvé la lumière, avant de réaliser que je venais juste de me cogner la tête."
avatar
Serely
Admin

Féminin Messages : 347
Points : 403
Date d'inscription : 12/06/2016
Age : 29
Localisation : Rhône

Voir le profil de l'utilisateur http://latelierdesartistes.forumactif.org https://serelyartwork.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Violences) Les nouvelles de Serely

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum