Maîtriser sa palette : le nuancier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Maîtriser sa palette : le nuancier

Message par Serely le Mar 28 Juin - 17:12

Voilà, vous vous êtes mis à la couleur - digitale ou physique, quelque soit la technique - et vous êtes émerveillés par votre palettes et les possibilités qu'elle offre! Mais au fait, quelles sont ces possibilités? Et puis comment faire pour retrouver toujours les mêmes couleurs d'une création à l'autre?

Voilà l'objectif de cet exercice : explorer les possibilités de votre palette, normaliser la constitution des mélanges pour toujours retrouver les mêmes couleurs avec les bons dosages pour gagner du temps, et vous faire une palette personnelle rien qu'à vous.

La couleur, c'est non seulement un outil de représentation réaliste, mais aussi une voie d'expression personnelle au même titre que la ligne, les formes, le sujet. C'est un élément essentiel à l'art pictural, la grosse base. Concrètement, au premier niveau, on retrouve la ligne et la tache, le plein et le vide. Ensuite, on retrouve la couleur, la composition, le sujet, la lumière, le symbolisme. Tous ces éléments concourent à renforcer les autres et sont interdépendants pour la réception de l’œuvre une fois terminée. (Vous le sentez, l'article à venir? ^^ ) Du coup, travailler sur la couleur peut vous aider à faire des choix conscients et maîtrisés pour la composition de votre illustration (par exemple, la proportion de rouge par rapport au reste, et l'impression d'espace), à la lumière (plus sombre, plus clair), pour mettre en valeur votre sujet (par exemple ça peut être le seul élément de couleur vive) et le symbolisme de votre oeuvre (le bleu ne véhicule pas la même vibration que le rouge).

Mise en place : Prenez une feuille et vos couleurs. Faites un joli quadrillage sur toute la feuille. Dans une première colonne, commencez par placer vos couleurs brutes avec le minimum de diluant possible ( ou faites un choix en digi d'une quinzaine de couleurs et placez les à 100% d'opacité). Puis dans les colonnes suivantes, placez les mêmes couleurs mais de plus en plus diluées. Ca va vous faire une jolie ligne de bleu, rouge, jaune, vert, marron etc de plus en plus claire et transparente.
Sur une autre feuille (ou la même si vous avez de la place), faites un autre quadrillage, placez une couleur à une extrémité, une autre couleur à l'autre extrémité. Le but est d'avoir un dégradé de plus en plus proche de la couleur voisine. En gros, si vous placez le rouge d'un côté et le bleu de l'autre, au milieu de la ligne vous aurez un violet à 50/50, côté rouge, vous aurez le violet-rouge, et à côté du bleu un violet-bleu.
Sur une autre feuille, retracez un autre quadrillage et mélangez les mélanges! Par exemple, un violet-rouge avec un orange-rouge.
Vous pouvez aussi faire la même chose qu'au début : diluez vos nouvelles couleurs de plus en plus, ou inventer de nouvelles possibilités.
Gardez ces feuilles à portée de vue, cela vous aidera pour la constitution des couleurs ^^

Vous observerez que rapidement, vous serez de plus en plus à l'aise pour faire les mélanges, que ça vous viendra de plus en plus naturellement et rapidement. Gain de temps et plus de maîtrise donc! Vous aurez gagné aussi en maîtrise de votre médium, dans les dosages de diluant (l'eau, par exemple) et dans l'application de la couleur.

Dans l'idée, ça rend ça :


Des questions, des suggestions? N'hésitez pas à réagir! Smile
A vos pinceaux, prêts, partez!
avatar
Serely
Admin

Féminin Messages : 347
Points : 403
Date d'inscription : 12/06/2016
Age : 29
Localisation : Rhône

Voir le profil de l'utilisateur http://latelierdesartistes.forumactif.org https://serelyartwork.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum